Talsinia

Forum de role playing médiéval fantastique policier
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un peu d'aide ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Un peu d'aide ?   Dim 20 Jan - 15:09

1 jour du 2 ème mois d’hiver 1138

En ce début d’après-midi un peu glaciale fallait le dire, je me dirigeais vers ma boutique préféré, oui j’avais besoin de voir la couturière. Indis, cette couturière avait un don qui me fascinait, elle pouvait lire dans les pensées des gens, bien qu’au départ j’étais vraiment septique quand à ces capacités, elle m’avait bien vite prouvé ce qu’elle avançait, et c’était vraiment flippant quand même. Mais cela pouvait s’avérer très utile, de ce fait j’avais pris l’habitude depuis quelques temps d’aller la voir et de lui demander conseil pour faire mon travail au mieux.
C’était tout de même toujours plus facile de défendre mes clients quand je savais parfaitement ce qu’ils avaient dans la tête et ce surtout l’entière vérité sur ce qui c’était passé et le pourquoi je devais les défendre devant une cours. Hé oui malheureusement même si je suis leur avocat certaines personnes préféraient me mentir à moi la personne censé faire en sorte qu’ils ressortent libre du tribunal plutôt que de me dire la vérité ce qui les aideraient beaucoup et moi aussi.

Tout ce temps à se voir pour le travail, et surtout le fait qu’Indis passe son temps à sonder mon esprit avait fait en sorte que nous soyons devenus plus que de simple connaissance, oui je pouvais facilement Indis était une de mes amies les plus cher, bien que je le ne lui confiais pas la tâche de faire mes sous-vêtements, bah oui c’est tout de même le comble, mon amie est couturière et moi je vais à la concurrence pour mes habits, mais faut reconnaitre que c’est tout de même délicat, déjà qu’avoir une vie privée était difficile en présence de cette femme alors autant éviter de lui faire fabriquer mes caleçons.

C’est donc un sourire énorme au coin des lèvres que je franchissais la porte de la boutique à la recherche d’Indis, j’avais certes besoin d’elle pour qu’elle m’aide sur un dossier, mais ça faisait un moment que je ne l’avais pas vu et j’avais envie de discuter avec elle. Elle était là assise derrière son comptoir à coudre, sans doute m’avait elle déjà repéré, haa ce foutu don empêchait toute surprise.

« Bonjour » Lançais je joyeusement en m’approchant du comptoir. «

Je ne te dérange pas ? »

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Dim 20 Jan - 17:47

C'est avec un sourire espiègle que je relevais le visage sur le jeune homme qui venait d'entrer dans la boutique espérant me surprendre. Perdu!!! Tu repassera Lestheim avant de me faire peur... J'ai sentie son aura approcher à dix lieux de là!

C'est d'un non silencieux de la tête que je répondais a sa question en disant à Héloise de ne pas se déranger avant de fermer la porte de l'arrière boutique endroit où elle se trouvait avec une cliente.

- Tu sais bien très bien que jamais tes visites ne me dérangeront."Poursuis-je en contournant le comptoir pour aller le saluer de plus près.
-Comme tu sais aussi que tu ne peux pas me surprendre... ajoutais-je en me fichant gentiment de lui.

Prenant soin de bloquer tous pouvoirs, je me hisse sur la pointe des pieds pour déposer un léger baisers sur sa joue droite. Mes joues s'empourprent immédiatement a ce contacte affectueux et je baisse un instant mon regard troublé pour ne pas que Lestheim ne le remarque. C'est un ami. Mais ca ne reste pas moins un homme dont les charmes opèrent sur ma petite personne. Un homme gay, certes, mais un homme tout de même.

- Comment vas-tu depuis le temps? Toujours pas fiancé à...

Je place ma main en coupe sur ma joue comme pour lui dévoiler un secret puis tout bas je poursuis: -à une de ces greluches de la haute société?

Une greluche, il y en a une dans la pièce d'à coté alors mieux vaut être discret. Je fini par échapper un petit rire cristallin et m'écarte de Lestheim pour sortir du semainier un paquet. Monsieur se fournie en vêtement chez le concurrent, mais pour une fois il aura l’occasion de "gouter" aux douceurs de la boutique avec un ensemble pour l'hiver en pur cachemire travaillé de mes mains.

Je lui tends le paquet, le regard pétillant pressée qu'il l'ouvre et qu'il me donne son avis.

- Tiens c'est pour toi! Et n'est pas peur ca n'est pas un caleçon! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Dim 20 Jan - 18:23

Je souriais oui effectivement je n’arrivais jamais à la surprendre ça en devenait presque frustrant à la longue, mais bon, je m’y étais habitué depuis le temps. Bon au moins je ne la dérangeais pas, j’avais toujours peur d’arriver au mauvais moment surtout quand je venais la retrouver dans sa boutique, on ne sait jamais si elle est occupée avec un client ou autre.
Elle me fit rire encore, bien qu’elle essaye de se cacher sa gêne était tout de même visible, depuis tout ce temps à chaque fois qu’elle m’embrasse sur la joue elle rougit, c’était vraiment marrant, mais je ne disais jamais rien. Surement mon éducation qui m’empêchait d’en faire cas, et le fait que je ne voulais pas la gêner d’avantage aussi.

« Bien, je vais vraiment bien surtout ses derniers temps je dois dire… »

Ho oui j’allais vraiment bien, surement grâce à la présence de Nanti dans ma vie, non c’était surtout grâce à lui. Je ne pus m’empêcher de rire à sa question.

« Ho non non non toujours pas, et plutôt mourir plutôt que céder cela à ma mère, surtout maintenant… »

Maintenant que j’avais Nanti avec moi il était hors de question que je le perdre et que je cède à tous les caprices de ma mère. Surtout si c’est pour épouser une de ses greluches de la haute que je ne pouvais pas encadrer même en peinture. Ha non tout mais pas ça, rien que d’y penser je suis sûr que des boutons m’en pousseraient dans le dos.

« Et toi comment vas-tu ? Toujours pas de prince charmant en vue ? »

Depuis que je la connaissais, je ne l’avais jamais vu en compagnie d’homme, pourtant elle était très jolie, je ne comprenais pas toujours le pourquoi du comment elle était toujours seule d’ailleurs.
Je regardais le paquet qu’elle me tendait avec un regard relativement interrogateur, que me préparait elle ? Et son insistance sur les caleçons ne m’inspirait pas vraiment confiance je devais me l’avouer, c’est donc avec un brin de méfiance et sous son regard que je posais ma sacoche afin de pouvoir ouvrir le fameux paquet. Je sorti l’ensemble de la boite, hum du cachemire elle connaissait mes goûts en plus, c’est vrai que j’avais une grande préférence pour cette matière surtout en cette saison. Son ensemble était vraiment magnifique, j’en restais bouche bée quelques secondes.

« Merci beaucoup, il est vraiment très joli.»

Je me penchais vers elle pour l’embrasser sur la joue à mon tour pour la remercier. J’étais vraiment content. Je finis par la regarder avec un sourire en coin.

« Je vais peut-être vraiment finir par te demander de faire mes sous-vêtements un jour… »

Je plaisantais bien sûr, ce serait un coup à ce que je vire couleur pivoine à chaque fois que je la verrais si elle devait me confectionner mes sous-vêtements, autant pour le reste de mes affaires je m’en fichais éperdument autant mes caleçons je ne tenais pas à ce que mes amis puissent les voir.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Dim 20 Jan - 20:55

Une petite moue curieuse se dessina sur mon visage a ma première question. M. Ol'Stanford me ferait-il des cachoteries? Il va bien, vraiment bien? Hum... Mais je n'ai pas besoin de sonder son esprit pour confirmer que monsieur filait le coton le plus doux qu'il soit. Celui de l'amour. Son visage entier d'ailleurs le trahissait et sa mère devait bien être cruche pour passer a coté de la réalité.

Je failli échapper le paquet au moment même ou Lestheim le prenait en me renvoyant la question sur mes amours. Non pas de prince charmant en vue... Et ça n'est pas prêt d'arriver.
Je répondais donc avec un sourire tout bien composé pour masquer la peine que j'avais de ne pouvoir aspirer a un tel miracle. Pour avoir un prince charmant, il fallait pouvoir le toucher sans que rien de bizarre ne se passe...

- Et non pas encore, mais je ne désespère pas. Tout vient a point a qui sait attendre! Mais je vais très bien, merci...

J'allais bien, c'était vrai, je ne mentais pas. J'avais un travail qui me comblé, des enfants a n'en plus finir, seul UN prince charmant manquait pour finir ce parfait tableau. Mais en attendant celui qui ferait de moi une femme à part entière, je me régalais de la réaction de Lestheim devant son petit cadeau en m'appuyant au meuble d'où j'avais sorti le présent. On aurait presque dit un gamin a qui on offre une boite piégée. Pourtant, j'avais rien fait. Bien que maintenant en y pensant j'aurai très bien pu frotter l'écharpe avec du poil à gratter... Dommage se sera pour une autre fois! Le jeune avocat me sort de ma pensée farceuse en venant m'embrasser la joue. Je souris doucement, et rougie malgré moi avant de rire.

- Heu... Moui.. mais qui sait? Un jour peut-être? Mais pour cela, il me faudrait tes mensurations exacte...

Un sourire sournois éclaire mon visage en même temps que je prononce mon dernier mot afin de lui faire comprendre que j'ai les moyens de savoir. Je pourrais très bien les connaitre sans me forcer s'il me cherche trop avec cela. Et son caleçon il l'aura. Plus tôt que prévu.
Un dernier rire fini de mourir dans ma gorge avant que je ne balaye nos paroles d'un geste de la main pour mettre fin a ces bêtises qui nous mèneraient de toutes façons a rien. Excepté a me mettre mal a l'aise a la longue.

- Aller un peu de sérieux. Tu n'es pas venu jusqu'ici pour parler chiffon? Comment s'appelle celui que je vais devoir sonder aujourd'hui?Hum? C'est bien pour cela que tu es ici?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Mar 22 Jan - 14:34

A voir sa tête je comprenais aisément qu’elle avait compris qu’il se passait quelque de nouveau dans ma vie, je fis mine de réfléchir quelques secondes, ho et puis zut je n’ai pas envie de me cacher moi, et Indis ne me jugera pas, ni moi, ni Nanti, alors je ne vois l’intérêt de lui taire la vérité, d’autant que si elle le souhaite elle pourrait tout découvrir en un claquement de doigt. C’est tout souriant que je m’apprêtais à tout lui dire.

« Oui oui, tu as bien devinée, je suis amoureux, et très heureux. Alors maintenant ma mère aura beau dire ou beau faire il est hors de question que je me pli à ses volontés, je refuse tout catégoriquement qu’elle me présente d’autres jeunes femmes de la haute bonne à marier. »

Décidément je ne comprendrais jamais, bien que ma préférence va nettement aux hommes je ne suis pas aveugles à ce point-là, et Indis est vraiment une jolie femme, pourquoi n’y a-t-il pas plus d’homme devant la porte pour faire la queue afin de lui faire la cour ? M’enfin bon, j’espérais vraiment pour elle qu’elle trouve très vite son prince charmant.

Je ne pus retenir un rire franc et massif à sa réflexion sur mes mensurations même si cela avait dû me faire rougir, je connaissais parfaitement ce sourire et je savais pertinemment que si elle le voulait elle pouvait les connaitre, il faudra que je me méfis de ses cadeaux à l’avenir on ne sait jamais, elle est vraiment capable de m’offrir des caleçons. Enfin bon en attendant j’étais vraiment ravis de son ensemble il était vraiment magnifique et surtout il allait me tenir chaud pour cet hiver qui s’annonçait vraiment rude.

Je l’a regardais avec un air faussement indigné, après sa question.

« Mais je peux tout aussi bien passé te voir par pure courtoisie, qui te dis que tout de suite je viens parce que j’ai besoin de toi pour un client ? »

Je laissais échapper un nouveau rire, non seulement elle me connaissait trop bien, mais en plus elle avait la possibilité de le savoir si tôt que j’avais passé la porte que j’avais besoin d’aide. Reprenant mon sérieux bien vite, elle avait raison, j’avais besoin d’elle pour un client, une affaire de vol de jouet, en effet un homme à voulut voler l’ours en peluche et la poupée blonde dans la boutique d’une dame de la haute société. Selon l’homme en question, il voulait ses jouets pour sa propre utilisation, mais de gros doute subsistent quant à cette version des fais, j’avais donc besoin de l’aide de ma médium préféré pour savoir pourquoi l’accusé tenant autant à ces jouets en particuliers, d’autant plus que cet homme n’a point d’enfant.

« Bon d’accord je suis démasqué, oui j’aurais besoin que tu m’éclaire un peu sur les véritables intentions de mon client, il s’agit de monsieur Sazh je ne sais pas si tu le connais ? Pour une sombre histoire de vol de poupée… »

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Mer 23 Jan - 9:27

A plusieurs reprises, le nom de Nanti était venu résonner dans mon esprit lorsque Lestheim me parlait. Nanti, c'était bien le prénom d'un homme? Mon p'tit avocat se serait donc amouraché de quelqu'un du même sexe. Je sais que le cœur a ses raisons, que l'amour n'a aucune loi, aussi je me contente de sourire mielleusement, l'enviant presque du bonheur qu'il a trouvé avec ce jeune homme. Maman Ol'Stanford va certes s'arracher les cheveux lorsqu'elle saura cela, mais si Lestheim le souhaite, je serai là pour apaiser les tentions. Pour l'heure je laisse passer le sujet, mais je vais exiger des détails!

Mon sourire s'élargit tandis que mon regard se fait inquisiteur. Oui, Lestheim peut venir par courtoisie. Mais pas aujourd'hui. Inutile qu'il le nie.

- Lestheim... Dis-je doucement afin qu'il avoue. Ce qu'il fit rapidement.

Un petit rire s'échappe de ma gorge lorsque Lestheim me dit que c'est pour un vol de poupée. Ca ressemblerai presque a une blague... Mais si Lesth est ici, c'est que cette histoire a tout de sérieux. Je reste un instant silencieuse cherchant dans ma mémoire si je connais l'accusé, de près ou de loin. Mais non, son nom ne me dit rien.

- Non, je ne connais pas ce nom là. Peut être qu'en le voyant son visage me dira quelque chose... Ne perdons pas de temps. Allons y...


Je me saisis de ma cape, l'enfile en faisant signe a Lestheim de m'attendre. Je ne peux partir comme une voleuse. Je me glisse dans la pièce ou se trouve ma patronne, laissant l'avocat seul quelques secondes le temps d'expliquer a Heloise, le pourquoi je m'en vais et en lui promettant de revenir après finir ce que j'avais commencé. Depuis le temps, elle a l'habitude de mes allés et venues, comme elle me le répète souvent: temps que ton travail est fait...

Je ressors de l'arrière boutique souriant a Lestheim et me saisit de son bras pour l'entrainer vers la porte.

- C'est bon, nous pouvons y aller!!


J'attends que nous soyons a l'extérieur pour poser un regard fripon sur lui en même temps que je serre son bras dans ma main qui le tiens.

- Et sur le chemin, je compte bien que tu me parles de ta nouvelle vie. Et de, qui fait battre ton cœur... Tu ne vas pas y échapper!


Le froid hivernal mordant mes joues me rappel à l'ordre, et je m'empresse tout en me laissant guider par le jeune homme, de rabattre mon capuchon. J'ai hate que Lestheim partage avec moi, ses plus profonds secrets, car je sais que lui ne me cache rien. Il me dit ce qu'il a sur le coeur et je sais que je n'ai pas besoin de chercher les vraies réponse...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Mer 23 Jan - 12:19

Je lui souriais, oui elle me connaissait trop bien, et bien que cela m’arrivais de venir la voir juste pour le plaisir de passer du temps avec elle mais aujourd’hui oui j’avais besoin d’elle, et ça elle devait surement le savoir avant même que je passe le pas de la porte de la boutique. J’espérais sincèrement qu’elle est raison et que la tête du malfaiteur voleur de poupée lui dirait quelque chose, ça m’aiderais grandement. Cette affaire bien qu’elle est l’air tout à fait grotesque était des plus sérieuse, la propriétaire de la boutique dans laquelle le crime avait été commis était on ne peut plus sérieuse et souhaitait que l’auteur de cet horrible vol soit puni. Mais moi pour défendre au mieux monsieur Sahz j’avais besoin de plus de précision sur le pourquoi de ces actes.

Je restais dans la boutique à regarder un peu autour de moi le temps qu’elle aille prévenir sa patronne qu’elle sortait, les toilettes entreposées dans la boutique était vraiment magnifique, il faudrait que je lui demande de me refaire quelque costume supplémentaire, tant qu’elle ne touche pas à mes sous-vêtements ça devrait aller, je lui en parlerais plus tard. A son retour elle me prit le bras et m’entraina dehors. Je lui souriais franchement, je me doutais bien qu’elle n’allait pas en rester là concernant ma vie amoureuse.

« Hum que veux-tu savoir exactement ? Il s’appelle Nanti, il est plus jeune que moi, mais je m’en contre fou, il est tellement… tellement… mignon, je ne pensais que je pourrais tomber autant amoureux, mais c’est le cas. Ca va bientôt faire trois semaines que nous vivons ensemble chez moi, et tout ce passe à merveille. »

Je ne savais pas trop quoi dire d’autre, je vivais sur mon petit nuage avec mon amoureux j’étais tout ce qu’il y avait de plus heureux, et je croise les doigts pour que ça continu encore et encore. La seule ombre à beau tableau restait ma mère. Elle ne savait toujours pas que je ne vivais plus seul, et il faudrait forcement que je lui dise, d’autant qu’elle ne devrait plus tarder à revenir à la charge avec ses histoires de mariage et de greluche de bonne famille.

« Il faudra que tu vienne à la maison pour que je te le présente. »

Indis était l’une de mes amies les plus chère alors forcément je voulais qu’elle rencontre l’homme qui partage ma vie.

« Et toi alors, raconte-moi ? Que fais-tu quand tu n’es pas derrière ton comptoir ? »

Tout comme elle s’intéressait de près à ma vie, je m’intéressais de près à la sienne. Tout en discutant je l’entrainais vers la maison de monsieur Sahz. Ce dernier savait que je venais aujourd’hui, c’était notre dernière rencontre avant l’audience préliminaire de ce procès.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Ven 25 Jan - 12:25

Tout, je veux tout savoir. De comment l'a-t-il rencontré jusqu'au, combien de sucre met-il dans son café. Lestheim, amoureux! Ça vaut le détour! Lui si froid et rigide, a l'air de fondre comme neige au soleil lorsqu'il évoque ce jeune homme. Et puis, faute d'être amoureuse moi même, j'aime profiter du bonheur des autres...

- C'est une histoire encore bien fraiche, fait tout de même attention a ne pas te bruler les ailes...

Lestheim, était tout feu tout flamme, pas étonnant pour une relation commençant. Chacun sait qu'au début c'est toujours tout rose. Ensuite vient les ennuis lorsque se révèle les véritables traits de caractères. J’acquiesce de la tête lorsque Lestheim me propose de le rencontrer.

- Ce sera avec plaisir que je le rencontrerai en tout cas. Comment vous êtes vous rencontré? Et que fais-t-il dans la vie?

Les questions ne me manquaient pas et Lestheim ne manquait pas de réparti non plus. Ce que je faisais... Hum... Le sujet était toujours restait tabou, tout comme l'endroit ou je vivais. Mais peut être qu'a présent le moment était venue de lui en apprendre un peu plus sur moi? C'est hésitante comme si je cherchais mes mots pour ne pas lui en donner de trop que je lui réponds.

- Je n'ai pas le temps de m'ennuyer... J'ai une petite vie tranquille, bien plus remplie que tu ne le crois.

Je dirais même un peu trop parfois, comme des jours comme aujourd'hui où je n'arriverai pas au refuge avant la nuit. Il faudra encore que je m'occupe de mes protégés même si, pour la plupart, ils seront dans les bras de Morphée. Mais cette partie là de ma vie, je ne peux sous aucun prétexte la dévoiler à Lestheim. Cela compromettrait bien trop de choses et surtout mettrait en danger la fille damné.
Je relève néanmoins le visage vers Lestheim avec dans le regard un petit air de mystère.

- As-tu déjà entendu parlé des Libérés?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Dim 27 Jan - 13:16

Une histoire bien fraiche oui, je le savais, mais je n’avais pas envie de me préoccuper de tout cela pour le moment, je voulais simplement profiter de l’instant présent et puis je verrais bien comment cela évolue, mais ça avait l’air très bien parti pour évoluer dans le bon sens. Et puis j’étais vraiment très heureux aussi alors je pense que je ne voulais pas voir non plus qu’il pourrait y avoir des ombres au tableau. Je souriais à Indis, elle était adorable et tellement prévenante.

« Oui ne t’inquiète pas je fais attention. »

Je sentis mon sourire s’agrandir quand elle accepta de rencontrer l’homme qui partageait ma vie, ça me faisais plaisir. En revanche je ne savais pas trop comment lui expliquer comment nous nous sommes rencontrés, et ce que faisait Nanti, pour le moment, il cherchait surtout quelque chose qui lui plairait. De toute façon Indis était mon ami, elle ne me jugerait pas ni moi ni Nanti, et puis soyons honnête, si elle veut tout savoir elle avait les moyens de le savoir sans que j’ouvre la bouche.

« En fait pour ne rien te cacher, il était prostitué quand nous nous sommes rencontrés… Et il a décidé d’arrêter pour moi, maintenant, il cherche ce qu’il pourrait faire et moi je l’aide du mieux que je peux. »

Pour l’aider, ça oui je le faisais, enfin, je faisais essentiellement ce que je pouvais, je l’aidais pour qu’il apprenne à lire correctement, et tout ce genre de petits détails pour lesquels il pouvait me solliciter.

J’écoutais avec grande attention ce qu’elle me disait, elle me parlait rarement d’elle ou alors de chose et d’autre mais tout ce qu’il y a de plus banal comme ce qu’elle faisait à la boutique par exemple, mais aller savoir pourquoi aujourd’hui elle semblait décidée à me parler un peu plus. Ca me faisait plaisir qu’elle se livre un peu plus. Elle avait donc une vie nettement plus remplie qu’elle me l’a toujours laissé croire hein, elle attisait ma curiosité, et bien plus qu’elle ne pouvait l’imaginer.
Les libérés hum ce nom me disais quelque chose, mais rien de très concret, juste un groupe de personnes qui croient en certaines chose, un peu comme une religion si je ne me trompe pas.

« Euh… Très vaguement pourquoi ? »

Là elle avait réussi son coup, elle m’avait vraiment intrigué, j’attendais qu’elle m’explique tout cela et j’avais hâte.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Lun 28 Jan - 10:40

Ai-je bien entendu? Mister Ol'Stanford amoureux d'une... pute? Je me mordis la langue pour ne pas dire de sottises. Pas que je jugerai Lestheim ou ce jeune homme nommé Nanti, mais cette idylle a, à mes yeux de sérieux airs du conte pour petites et grandes filles, "Une jolie femme" Tu lis trop Lestheim, reviens sur terre!!

Mais un éclair de génie fait voler en éclat les pensées saugrenues qui traversaient mon esprits. Le prêtre druide! Il cherchait quelqu'un pour l'aider. Le travail idéal pour une reconversion, sachant qu'en plus, Iludras est un homme admirablement gentil. J'adresse un large sourire à Lestheim avant de lui faire un clin d’œil.

- Je devrai pouvoir l'aider je pense, pour son travail.

Attendons de rencontrer l’intéressé pour en dire plus... Et dieu sait qu'a présent j'ai hate de rencontrer ce jeune homme. Pute ou non. Il rend mon ami heureux et c'est bien tout ce qui comptait a mes yeux.
Pour ce qui était des Libérés, là encore je mesure mes mots. J'ai piqué la curiosité de Lestheim, je l'entends bien.

- Tout simplement parce que je suis une des leurs. Mais ça n'est pas une religion. Nous nous battons pour Talsinia, pour qu'elle soit meilleure quelque soit nos rangs.

Dans mon ventre un poids c'était formé, j'avais tant a dire, que ça m'en faisait mal. Mais je ne pouvais pas, ou du moins pas de suite. Mon regard s'était posé sur les pavés bien aligné et propre de ce quartier. Je relevais encore une fois la tête vers Lestheim.

-T-es-tu déjà promené dans le quartier des Moisonneurs?

Je ne savais pas si l'avocat de bonne famille qu'il était, avait déjà fait un petit tour vers les bas quartiers, histoire de voir l'envers de la médaille. Sans connaitre ce Nanti, je me doutais que lui devait bien connaitre la famine, la boue, le froid. Toute ces choses pour lesquelles les Libérés luttaient. Pour un monde meilleurs pour tous. Pour des lois équilibrées. Et tant encore... Mais déjà une grosse maison se dessinait au coin de la rue, certainement celle de monsieur Sahz.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Jeu 31 Jan - 17:19

Je regardais Indis fortement intrigué maintenant, que mijotait elle ? Comment pouvait elle aider Nanti pour son travail ? Là j’avais beau réfléchir je ne voyais absolument à quoi elle pouvait penser. Ho bien sûr des idées pour aider mon amant à trouver un emploi j’en avais quelques une, mais le principale souci à cette tâche était qu’il était réprouvé et donc il n’était pas enregistrer sur les registres de la garde, et cette tête de mule ne voulait pas effectuer son service, et bien entendu il avait joué sur ma jalousie pour me convaincre que le service civique était une très mauvaise idée pour lui. Bon j’avais beau chercher je ne voyais absolument pas à quoi elle pouvait faire allusion. Autant lui demander directement ça fera un peu de repos à mes méninges.

« A quoi pense tu pour l’aider professionnellement ? »

J’écoutais attentivement ce qu’elle m’expliquait concernant les libérés, en effet j’étais bien loin de la vérité moi avec mes histoires de religion. Mais bon le but qu’avait cette population m’avais l’air tout à fait noble et juste, et cela ne m’étonnais absolument pas de la part de mon amie. Elle voulait toujours aider les autres, et avec son don c’était certes plus facile pour accomplir cette tâche. Mais elle continuait d’aiguiser ma curiosité, j’aimerais vraiment en savoir plus.

« Ha, d’accord, et que faites vous plus précisément pour atteindre votre but ? »


Le quartier des moissonneurs, hum oui j’y étais déjà aller, mais ce n’était pas une promenade bien au contraire, une affaire par là bas, et un homme à aller interroger, il était cité en tant que témoins. Et bien loin de moi l’idée de juger les gens, je sais que j’ai eu beaucoup de chance de naitre avec une cuillère en argent de la bouche, mais leur mode de vie dans ses bas quartiers, m’étonnais beaucoup. Et ma foutu phobie de tout ce qui est microbe ou maladie, m’empêchais d’aller promener dans les bas quartiers, ou alors si je n’ai vraiment pas le choix, je sors bien couvert et n’oublis surtout pas mes gants et mon écharpe même en plein été. Mieux vaut être prudent. Oui je sais je fais un peu, voir beaucoup, prétentieux comme cela mais je m’en contre fiche. J’ai peur des microbes et autres bactéries.

« Ahem, euh oui j’ai déjà dû y aller une ou deux fois il me semble. Pourquoi cette question ? »

Je ne voyais vraiment pas le rapport entre les libérés et les bas quartiers. Mais bon après tout si elle me le demandait c’est qu’il y avait forcément un lien. Tandis que nous marchions j’apercevais au loin la maison du voleur de poupée se dessiner, nous y seront dans les cinq minutes à ne point en douter. Le trajet me paraissait bien court d’un coup, je voulais tellement poursuivre cette conversation sur les libérés que j’hésitais un instant à tourner dans la prochaine rue afin de nous rallonger le chemin d’un bon quart d’heure. Oserais je vraiment faire une telle chose ?

« Passons par là, il me semble que c’est plus court… »

Je l’invitais effectivement à prendre cette rue…. Non mais quel idiot je fais, elle va forcément savoir que je rallonge le chemin volontairement, non mais quel crétin, non mais je vous jure, dés fois je me demande si je n’ai pas eu mon diplôme dans un panier surprise que l’on offre aux enfants quand ils sont sage, ou juste pour leur faire plaisir. Une fois de plus j’avais oublié le fait qu’elle pouvait répondre à mes questions avant même que je ne les poses. Ho et puis après tout maintenant que c’était dit, et puis qui sait, peut être qu’elle a débranchée son don pour le moment. Je lui sorti mon plus beau sourire en désespoir de cause. Au moins si elle avait compris mon subterfuge, ce serait une sourire d’excuse, et dans le cas contraire, un simple sourire de courtoisie non ?

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Ven 1 Fév - 12:59

Mais quel curieux ce Lestheim! Il veut tout savoir et rien payer! Mais aller, consciente que j'en ai dit trop et pas assez pour assouvir sa curiosité, je donne quelques détails les infos que j'ai.

- Je connais un druide qui cherche quelqu'un pour l'aider, et lui transmettre par la même son savoir. Un apprentis en sommes... Ça pourrait peut être intéresser ton ami? Dans tous les cas, ça ne coute rien de les mettre en contact...


Je me gardais d'en dire plus à Lestheim, préférant y mettre plus de cœur avec l’intéressé à l'heure venue. Espérant qu'il ne soit pas dérangé par le cadre religieux du lieu de travail... Pour l'heure tout à notre discussion sur les Libérés, l'avocat m'entraine sur une rue parallèle prétextant un raccourcit. Mon œil! Mon ami me prendrait il pour un lapin de trois semaines?

Je lui adresse un sourire mielleux en réponse au sien avant de répondre a ses questions me promettant qu'il payerait mes pas supplémentaire.

- Hum... Si tu le dis...


C'est sans broncher au bras de mon ami que je le suivais dans "le raccourcis" mais une chose me posait un soucis. Les questions de Lestheim plus tôt sur les Libérés. Pour tout un tas de raisons je ne pouvais y répondre comme ça.

- Je ne suis pas à même de répondre à toutes tes questions étant tenue au secret. Mais je compte sur toi pour ne pas crier sur les toits de l’existence des Libérés, de taire notre discussion également?

Attendant qu'il m'en fasse la promesse, je marchais en repensant à la misère qui régnait dans les bas quartiers, et sur le comment lui expliquer le rapprochement. Lestheim ne semblait pas y être sensible. Ou si peu peut être. En mode fouine, je me chargeais d'aller chercher les réponses moi même dans son esprit. Ce que j'y trouva failli bien me faire échapper un rire. "J’ai peur des microbes et autres bactéries." C'était presque mignon de voir un grand gaillard comme lui avoir peur de microscopique bestioles. Mais je me tue, arrêta immédiatement de le sonder en douce et répondit enfin.

- Les bas quartiers ne te choquent pas? Pourquoi nous nous marcherions sur des pavés parfaitement alignés et propres, pendant qu'eux sous prétexte qu'ils sont soit disant -inférieurs- où nés sous une étoile différente, marcheraient dans la boue? Méritent de crever la faim ou de maladies?

Là je ne sais pas si Lestheim allait me suivre, lui étant né Noble... Mais fallait bien tenter le coup!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Lun 11 Fév - 9:31

Nanti travailler avec un druide, hum l’idée pouvait paraitre intéressante en effet, il faudrait qu’elle puisse m’en dire plus, mais au vu de sa réponse, je compris rapidement que je devrais me contenter uniquement de cela, et que j’en saurais plus quand elle pourrait en parler directement avec lui. Raaaah mais pourquoi suis-je aussi curieux ?

« En effet, ça ne coute rien de les mettre en contact, mais tu ne veux vraiment pas m’en dire plus ? »

Je sentais la réponse négative arriver à plein nez, mais ne dit on pas qui ne tente rien n’a rien ? On ne sait jamais, un éclair de bonté de sa part pour satisfaire ma curiosité était toujours possible non ?

Elle me suivait dans mon soit disant raccourcie sans rien dire, hum elle avait dus flairer ma supercherie à trois kilomètre à la ronde, mais au moins elle répondait à mon sourire sans rien dire d’autre. Je me contentais de garder mon sourire niais l’air de rien. Je ne suis pas fou tout de même, je n’allais pas lui demander clairement. Et puis j’avais envie d’en savoir plus sur les libérés.

« Tu me connais, bien sûr que je tairais notre discutions et tout ce que tu pourras me dire. Et je garderais le secret sur les libérés. Je t’en fais la promesse. »

Et si elle me connaissait un minimum elle devrait savoir que ma parole est d’or et que je ne reviendrais dessus en aucun cas, même sous la torture, et même sous une montagne de microbes… Brrrr je frissonne rien que de repenser à toutes ses horribles maladie, et m’assure inconsciemment que mes gants sont bien en place.

J’écoutais très attentivement ce qu’elle m’expliquais concernant la vie dans les bas quartiers, j’étais bien d’accord avec elle, c’était injuste que certains comme moi, soit né avec une cuillère en argent dans la bouche et ont toujours eu tout ce qu’ils voulaient et avaient besoin tandis que d’autre malheureusement vivaient dans la pauvreté et avaient du mal ne serait-ce qu’a ce nourrir. J’en savais quelque chose, Nanti lui pour arriver à survivre avait été contraint de vendre son corps contre de la nourriture.

« Je suis entièrement d’accord avec toi Indis, ce n’est vraiment pas juste. Mais en quoi cela a-t-il un rapport avec les libérés ? Et que peuvent ils faire pour palier à cela ? »

Là je ne voyais absolument pas où elle voulait en venir avec les bas quartiers, et je ne voyais pas non plus le rapport entre ces pauvres gens et les libérés. Elle m’intriguait de plus en plus, et je brulais d’envie d’en savoir plus, quitte à faire trois fois le tour de la ville avant d’arriver à destination. Mais je suis réaliste et malheureusement mon amie était très loin d’être dupe, je ne pourrais pas lui faire prendre des raccourcies qui nous rallongeront bien longtemps.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Ven 8 Mar - 9:43

Grrr mais quel gros curieux celui là! A présent qu'il a prêté serment monsieur en demande plus. Que nenni! Hors de question que je rentre dans les détails, Naej me tuerait. C'est lui qui fait les recrutements...

- Hum... Dis toi pour faire simple que nous œuvrons pour que Talsinia soit plus belle.


J'adresse a Lestheim un grand sourire lui montrant que la discussion est close et qu'en plus je suis fière de lui avoir cloué le bec. S'il continue je me tape l'incruste dans sa tête et lui fait voir son pire cauchemar. Mais avant qu'il ne puisse continuer je renchéris sur le sujet précédant, bien moins secret, il faut se l'avouer.

- Pour ton ami... Ce travail se déroulerait en réalité dans un couvent. Le druide en question est également prêtre. Là j'avoue que je me fais toute petite à coté de Lestheim, me calant contre son épaule comme pour me cacher, en lui adressant un regard charmeur au cas où il me crierait dessus. Une pute dans un couvent. L'idée peut sembler saugrenue mais mince, ce n'est parce qu'il faisait ce métier qu'il est obligatoirement souillé à présent. Je suis certaine en plus de cela, que les prêtres ne lui en tiendront pas rigueurs. Et quand bien même il faudrait qu'ils le sachent. - Tu crois qu'il refusera? Ajoutais-je a demi voix.

[hrp, désolée de cet immense retard, et de la petitesse de ma réponse, je me rattrape au prochain post]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Jeu 14 Mar - 18:04

Ils œuvrent pour que Talsinia soit plus belle, ça me faisait de beaux bras ça tiens. Ca répondait pas vraiment à ma question tout ça, et puis comment ça Talsinia plus belle, ils veulent repeindre les façades des maisons ? Ou alors ils veulent mettre fin à la misère que l’on peut trouver dans les rues ? Indis n’avait pas vraiment l’air décider à m’en dire plus, elle exagère, elle sait pourtant que je suis trop curieux. Hum comment arriver à faire en sorte qu’elle m’en dise plus. Autant y’aller franchement de toute façon, je ne risque rien.

« Œuvrer pour que Talsinia soit plus belle, c’est-à-dire ? Que faite vous pour ça ? »

Je contre fichais de son sourire, genre elle croit que je vais me contenter de ça, c’était mal me connaitre. Je lui adressais en retour un immense sourire tout innocent, j’avais une chance sur je ne sais pas combien mais certainement beaucoup pour qu’elle me réponde mais je tentais le coup quand même.

Faire travailler Nanti dans un couvent ? Avec un prêtre, hum je ne pus m’empêcher d’éclater de rire, je voyais très mal mon amant dans un couvent. Non pas à cause de son ancien métier, mais plutôt à cause de sa personnalité. Oui non vraiment, je pense sérieusement que oui il risque de nous rire au nez et de refuser catégoriquement la proposition.

« Je… hum… Je pense qu’en effet, il y a peu de chance pour qu’il accepte, mais ça ne coûte rien de lui en parler. On ne sait jamais. »


Mais je doutais fortement de son enthousiaste quant à cette proposition.

Je reconnu l’angle de la maison de monsieur Sahz, ho non pas déjà, je voulais qu’elle me parle un peu plus des libérés, je lui ai déjà fait le coup du raccourcie et je ne suis malheureusement pas sûr que lui refaire faire le tour du pâté de maison marchera cette fois. Elle risquait au contraire de me faire sentir sa colère. Après hésitation, je m’arrêtais devant la maison, j’aurais tout le chemin du retour pour la cuisiner d’avantage, mais pour le moment, j’avais un voleur de poupée à interroger.

« Voilà on est arrivé, prêtre à rentrer dans le cerveau d’un homme à poupée ? »


________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Ven 15 Mar - 7:59

Quand on cherche on trouve! Ainsi donc mr Ol'Stanford a l’outrecuidance de me poser encore des questions? Soit. Je relève le visage vers le sien, aperçois son sourire de sainte ni touche et sans attendre je me fais le plaisir de prendre pour cible son esprit, le tout sourire aux lèvres. Je fouine un peu, dans ses dernières pensées puis a défaut de lui faire voir son plus horrible cauchemars car je ne voudrai pas le traumatiser non plus. Je lui envois une belle illusion de sa chère et tendre mère en train de faire la bête a deux dos... Avec Nanti? Non quand même pas, et puis ca ne tiendrait pas debout. Quoique...
Je ne manque pas non plus de me marrer en entendant ses pensées. S'il suffisait de repeindre les maisons ce serait un jeu d'enfant... Décidément que mon ami est naïf.

Le visage remplit de la plus pure des innocences je lui souris. Et persuadé qu'il taira ce qu'il vient de voir je demande:

- Ça ne va pas Lestheim? On dirai que tu viens de voir un fantôme.

Je vois de nouveau l'angle de la maison se dessiner au loin. -Pas trop tôt-. Je resserre mon étreinte autour du bras de mon ami comme pour le consoler de ce que je lui ai infligé et le suit aveuglément jusque devant la maison. Que j'observe quelques secondes avant d'être en proie d'un frisson que je n'explique pas. Je fais oui de la tête a Lestheim.

- Ca ne me dit rien qui vaille mais oui je suis prête allons y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Mer 3 Avr - 10:48

Je me senti tout d’abord rougir comme pas permis puis devenir aussi voir plus blanc encore qu’un fantôme… Ma mère…. Ce genre d’activité… non ce n’est pas possible…. Surtout avec l’homme qui partage mes propres draps. Je déglutis tout de même plusieurs fois, me retenant tout de même de vomir dans un coin. Quelle horreur, quel cauchemar.
Hum à voir le sourire de mon amie j’en conclu donc que ces horreurs viennent d’elle… Elle a de la chance d’être adorable tiens.

« Oui oui je vais bien ne t’en fais pas… »

Je me vengerais, je ne sais pas encore comment, mais je me vengerais… Je lui présenterais des hommes bourge sans rien dans la tête… Non, je lui demanderais de me coudre des choses improbable, je trouverais bien quelque chose, mais ce n’est pas trop le moment d’y penser, elle serait bien fichue de contrer tout mes plans tiens.

Et puis de toute façon nous sommes arrivés.

« Tu es sur que ça va ? Pourquoi ça ne te dis rien qui vaille ? »

Elle ne me rassurait pas trop là quand même. Nous sommes la pour éclaircir un odieux vol de poupée certes mais ce n’était pas non plus un meurtre ou une autre histoire criminel à dormir dans de la paille.

Sans plus attendre, je toquais à la porte, Monsieur Sahz était bien présent, heureusement pour mon matricule je pense…

« Bonjour Monsieur, Je vous présente mon ami et peut être futur avocate Indis, elle est là pour nous aider et pour se former au métier. »


Mensonge quand tu nous tiens.. Mais bon pas le choix, Indis avait de toute façon l’habitude que je la présente sous diverse forme, dire aux clients qu’il s’agit d’une médiu qui lit dans leur esprit était de toute façon hors de question, d’une part elle ne souhaitait pas qu’on connaisse son don, et d’autre part, les gens se méfierait d’autant plus et serait très réticent à ce que je les défende.

Notre hôte nous invita à nous rendre dans le salon pour nous y installer. Je sorti aussi tôt le dossier en question.

« Monsieur, nous sommes ici suite à votre vol d’une poupée blonde et d’un ours en peluche. Pouvez-vous nous expliquer les motivations de ce crime ? »

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Mar 9 Avr - 22:10

Je me contente simplement d'hausser les épaules. Traduction d'un "je ne sais pas" muet sans même passé la porte de cette baraque je sens déjà le gros mensonge. Mais pour l'heure je ne dis mot préférant voir de mes yeux l'individu.

Lestheim frappe a la porte et un petit homme boudiner ne tarde pas a venir nous ouvrir celle ci.
Je souris doucement et incline la tête en guise d'un bonjour respectueux avant d'emboiter le pas devant Lestheim qui me laissa gracieusement passer devant lui en bon gentlemen qu'il est.
Mon regard parcourt un instant la pièce du dit salon aux couleurs vives et au mobilier noble. Lorsque Lestheim sort le dossier je me concentre sur mon rôle et m'assoie pour se faire sur un des fauteuils, au plus près de l'avocat, croisant mes jambes l'une sur l'autre avant d'y poser mes deux mains.

Mon regard s’arrête sur Monsieur Sahz, petit bonhomme boudiner, renvoyant l'image du parfait innocent avec ses joues adorablement bouffies. Sa moustache impeccablement taillé et sa voix douce et accueillante. C'est sans compter le malaise que je décèle a l’énonciation de son crime. Quelqu'un de normal n'y verrai que du feu tant Monsieur Sahz joue son rôle a la perfection. Mais il y a anguille sous roche. J'attends pour autant qu'il s'explique, moi restant aussi discrète qu'une louve et muette comme une carpe.

Le léger malaise passé l'homme prend place face à nous et relève un regard franc vers Lestheim et moi même.

- Maitre Ol'Stanford, je vous ai déjà expliqué mais soit. Ce sera pour la demoiselle. ajouta-t-il en m'adressant certainement le sourire qu'il avait le plus charmeur en stock. Polie jusqu'au bout des ongles je lui renvoie son sourire en pensant fortement sombre crétin!

- Je.. Je...Je ne comprends pas pourquoi cette commerçante veut a tout prit me faire porté le chapeau. J'aime les poupées blonde, les rousses également
ajouta-il encore a mon adresse.

Décidément celui ci commence sérieusement a me plaire. Mes joues s'empourprent et je m'enfonce dans le fauteuil afin de tenter d'y disparaitre. Vas y, passe moi de la pommade gros joufflu. Je m'occupe de l'étaler. pendant qu'il déblatère en tentant de sauver sa peau en expliquant qu'il n'a jamais voulu volé ces objets, je m'infiltre dans son esprit afin d'y faire le tri moi même.
Lestheim ayant l'habitude il saura parfaitement faire diversion en lui posant toutes sortes de questions pendant que je fais ma petite enquête interne. Celle ci va se payer cher monsieur l'avocat autant prévenir... très cher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Dim 21 Avr - 9:35

Je me prélassais tranquillement espérant que ma charmante coéquipière puisse vite faire le sale boulot, d’autant que ce monsieur commençait légèrement à me courir sur le petit poids. Il avait de ses raisonnements des plus étrange et déroutant compte tenu des circonstances. Je ne pus cependant retenir un sourire à l’idée d’un nouveau vol de poupée rousse pour essayer de plaire à Indis. Hum Monsieur Sahz essaierait il de charmer mon amie ? Fort possible à mon avis, mais non vraiment je ne pouvais pas laisser faire de tel chose, ma pauvre Indis.
Me redressant un peu, je me raclais la gorge histoire de lui rappeler que j’étais toujours là, puis me rapprochait légèrement de mon amie, une chasse gardée dirons-nous, hors de question qu’un poupéeblondophile s’approche trop prés d’elle.

« Monsieur, le fait que vous aimiez les poupées de quelques couleurs de cheveux soit elle n’est pas vraiment le problème ici. Expliquez-nous plutôt ce qu’il s’est réellement passé selon vous ? »

Voyant Indis se terrer dans le fond du fauteuil, je compris de suite que je n’avais plus qu’à mener la barque moi-même. Bon, petit craquage de doigt mentale et on attaque.

« Monsieur, si vous voulez qu’on vous aide il faut nous dire vraiment la vérité
»


J’observais les moindres détails des gestes du présumé coupable, jusqu’à ce que celui-ci se décide enfin à poser ses yeux sur moi pour pouvoir me répondre.

« M’enfin Maitre, je vous ai déjà tout dis il me semble ? J’étais tranquillement dans ce magasin entrain de fanta… euhhh d’observer ses poupées, je voulais même en acheter une pour…. Ma nièce, elle raffole de ses jouets. Je dois bien avouer que je la comprends, mais là n’est pas le problème… »

Cette affaire m’amusais de plus en plus, ce n’est pas tous les jours qu’on peut rire un peu dans ce métier. Monsieur Sahz, semblait quelques peu perdu dans ses explications, ce qui m’amusait d’autant plus. Surtout qu’il n’arrêtait pas de jeter des regards à Indis, voulait il lui prouver à elle son innocence pour avoir une chance de l’inviter ?

« J’entends bien monsieur, mais comment cette poupée et cet ours en peluche ont atterrit en votre possession hors de ce magasin sans passer par la caisse ? »

Le petit joufflu rougissait à vue d’œil, aurait il honte de devoir se justifier devant mon amie ? Heureusement pour elle, je pense que ça lui sera plus facile d’aller à la pèche aux informations.

« Mais voyons Maitre, je voulais vraiment payer ses articles, je vous le jure, je me contentais simplement de regarder d’autres objets près de la porte, et puis la vitrine à attirer mon regard, alors je suis sorti pour la voir de plus près, j’avais oublié que j’avais la poupée dans les bras. Et la gérante de la boutique à hurler au vol, et avant même que je puisse m’en rendre compte, je me retrouver accusé de vol, ce n’est vraiment pas juste. »


Je restais vraiment perplexe face à ses justifications qui sonnaient faux jusque dans le village voisin. C’était vraiment hallucinant tout ce qu’un homme était prêt à raconter pour ne pas passer coupable surtout aux yeux d’une jolie demoiselle comme Indis.
Me retenant de rire, je me tournais vers ma médium préféré afin de savoir si elle à réussit à avoir tout ce qu’elle voulait ou si il fallait que je continue de lui poser des questions sachant pertinemment qu’il ne me dira pas la vérité. D’autant que de toute façon, à chaque réponse qu’il me fait c’est elle qui regarde. Ça en deviendrait presque vexant tout de même, surtout que je ne peux même pas rire ouvertement de cette situation, se serait trop déplacer, mais ce n’est pas l’envie qui m’en manque.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indis

avatar

Titre : Mentaliste

Messages : 79
Localisation : Cherches petit scarabé...

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Dim 28 Avr - 5:59

Promenons nous dans les esprits ♫♪ Temps que j'y suis je vais... Non un peu de sérieux. La tournure de la mission du jour m'amuse j'avoue, sachant d'ores et déjà que je vais découvrir des choses croustillantes a propos de ce Monsieur Sahz mais tout de même...

Me sentant en toute confiance près de l'avocat et hors de portée de notre dragueur en herbe. Je cible dans l'esprit du joufflu ses profondes pensées alors qu'il parle. La traduction que j'en fais et on ne plus drôle. Enfin... Pour moi, si Lestheim l'entendait il ne serait certainement pas de cet avis là. Pour commencer son "Maitre" est de suite suivit d'un "abruti". Monsieur serait il en colère contre Lestheim de chercher des réponses là ou il n'y a pas besoin? A n'en pas douter lorsque je trouve la suite. Suite qui me fait manquer de tomber de mon fauteuil. J'entends et vois des souvenirs pervers traverser l'esprit du bonhomme. Fantasmer c'est bien le mot qu'il failli échapper et malheureusement pour moi, je vois la suite. Cet homme s'adonne avec ces jouets qu'il détient en bon nombre a de drôle de pratique dont je ne connais même pas le nom. Je ressens jusqu’à même son plaisir alors qu'il arrose grassement ces objet enfantin de sa semence.

J'abrège ma souffrance quittant vite fais cette partie là de ses pensées et souvenirs. Je sais a présent pourquoi il aime tant ses jouets. Et croyez moi que s'il voit en moi une de ses poupées au visage de porcelaine sur lequel passer ses envies sexuelles il se fourre le doigt dans l’œil. Je lui ferai passer ses envies a ma façon!!

La conversation entre les deux hommes se poursuivant je n'ai aucun mal à me replonger dans ses pensées sur les circonstance du vol. Et il s'avère qu'elles sont vraies. Il voulait réellement payer les articles et par la même se taper la vendeuse. Mais passons... Je le revois dans la boutique tenant sa poupée blonde sous le bras, ainsi que l'ours et passant derrière la vitrine il aperçoit des mèches de cheveux aussi blond que les blés, semblant plus soyeux que de la soie. La hauteur de cette poupée l'intrigant il sort ayant uniquement dans l'idée son phantasme si elle s'avère être presque aussi grande qu'une vraie. A peine le temps de s’extasier que la vendeuse hurle en lui tombant dessus.

J'adresse un sourire discret à Lestheim afin de le rassurer. Le travail est fait. Mais quelques choses m'intrigue. Pourquoi cette adoration démesurée pour les poupées? Et pourquoi un sentiment de prédation m'envahis lorsqu'il me regarde? Comme s'il me prenait pour une proie qu'il voulait avaler...
Je me fais violence pour mettre de coté les ressentis que je perçois et hoche la tête a l'attention de monsieur Sahz.

- Ce n'est pas juste en effet. Mais la réaction de la vendeuse est légitime. A la place de celle ci bon nombre aurait réagi de cette façon.

Qu'est ce que je n'ai pas dit... Monsieur Sazh s'en voit tout émoustiller que je ne le vois pas comme un voleur. Et ne manque pas de le faire remarquer.

- Vous voyez Maitre (grand abruti), cette petite ira loin! Elle sait lorsque les gens disent la vérité! (contrairement a vous)

Je manque de m'étouffer avec ma salive. Je toussote afin de faire passer le malaise plus rapidement. Quel couillon s'il savait ce que je sais il la ramènerait moins. J'adresse un bref regard amusé a Lestheim et repose un regard espiègle sur le gros joufflu.

- C'est un sixième sens...

Je laisse a présent l'avocat faire son boulot maintenant qu'il sait que son client n'est pas un véritable voleur, moi je m'en vais savoir discrètement si a défaut d'être voleur il ne serait pas violeur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lestheim Ol'Stanford

avatar

Titre : Dévoué aux hommes

Messages : 75

MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   Mer 12 Juin - 9:49

Tout en écoutant le présumé coupable et poupéeblondophil j’observais discrètement du coin de l’œil Indis, je ne sais pas ce qu’elle y voit mais à voir les expressions de dégout sur son visage ça n’a pas l’air d’être très très joyeux tout ça. Mais bon je devais la laisser faire même si ça me plaisait de moins en moins.
Je continuais de faire parler Monsieur Sahz pour laisser le champ libre à mon amie.

Toutes ses explications me paraissait vraiment tirer par le nez mais il avait l’air sincère et convaincu par ce qu’il racontait, j’attendais donc un signe, quelque chose venant d’Indis qui pourrait m’indiquer si ce pervers est également un très bon menteur ou si il disait vrai.

Indis sortait enfin de sa promenade dans l’esprit de ce joufflu et semblait lui donner son avis en sa faveur à lui, il était donc presque innocent, mis à part ses tendances sexuelle plus que douteuse et incompréhensible pour moi il avait l’air clean ce monsieur.

Je sentais dans sa voix qu’il ne m’aimait pas trop du tout, il avait clairement intéressé par mon amie, pas de bol pour toi joufflu pervers c’est moi l’avocat ici.

« Ho mais je sais qu’elle ira très loin, je ne l’ai pas prise sous mon ailes pour des pèches. Elle est très douée en effet. »

Profites en bien Indis, je ne te passerais pas de la pommade comme ça tout les jours.

« Je vous rappel néanmoins Monsieur Sahz que c’est moi votre avocat, et que je suis le seul à pouvoir vous sortir de cette situation. Alors dans un premier temps si vous voulez que la vendeuse vous crois et retire sa plainte il faudrait commencer par arrêter de regarder les femmes comme les futurs jouer de vos fantasmes. »

Autant être ferme dés maintenant d’autant que la façon qu’il a de regarder Indis me déplait plus que fortement je dois dire, et cela m’inquiète un peu pour la suite. Si il regarde ma médium de cette façon, il doit certainement regarder toutes les jolies femmes de la même façon, et qui sait si il va plus loin que de simplement les observer.

Et puis zut, je n’étais pas là pour me faire un copain, j’étais la pour travailler.

« Alors êtes vous décidez à coopéré avec moi, ou dois je vous laisser vous débrouiller seul pour vous sortir de cette situation ? »

J’attendais surtout de savoir si Indis avait terminer toutes ses recherches ou si elle avait encore besoin d’un peu de temps

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'aide ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'aide ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Talsinia :: Talsinia - La Ville :: Quartier Artisans-
Sauter vers: