Talsinia

Forum de role playing médiéval fantastique policier
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 (Emi/Bastian) Journée de repos

Aller en bas 
AuteurMessage
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: (Emi/Bastian) Journée de repos   Dim 7 Avr - 20:37

8e jour du premier mois de printemps, an 1139


C’était juste après le déjeuner, la vaisselle était faite et Bastian s’était habilement esquivé, pensant que les deux femmes iraient ensuite prendre un peu de repos. Il était sorti dans le jardin. Il faisait encore froid mais le soleil brillait dans le ciel sans nuage, un moment agréable après l’hiver glacial qui venait de passer. Bastian savourait ce moment, c’était son jour de repos (il les prenait tous à présent, contrairement à une certaine époque) et il se reposait avant de devoir reprendre le service pour vingt-quatre heures, car il serait de garde la nuit suivante. Il appréhendait un peu, d’ailleurs, non pas que rester à la Maison des Gardes la nuit le dérange, mais depuis qu’Emi était enceinte, il n’aimait pas rester loin d’elle trop longtemps, il savait qu’elle n’aimait pas cela non plus et cela le dérangeait d’autant plus de la laisser lorsqu’il partait travailler. Pourtant il n’avait pas vraiment le choix.

Mais en cet instant il profitait des rayons du soleil, assit sur l’un des bancs en fer forgé, et regardait Coin-coin se balader dans l’herbe, attrapant un brin ici et là, par jeu. Bastian se demandait si les voisins seraient d’accord pour creuser un petit bassin pour que le canard puisse barbotter tranquillement, il faudrait le leur demander, même si pour le moment il était impossible de creuser, la terre était trop dur à cause du gel.

Un bruit de pas le sorti de ses pensées et il tourna vers la porte de la maison. Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’il vit la jeune femme rousse qui s’était emparée de son cœur.

“Tu ne te repose pas ?” demanda-t-il bien qu’il ait la réponse sous les yeux.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Lun 8 Avr - 17:36

La jeune femme de plus en plus fatiguée à cause de sa grossesse passait presque tout son temps à dormir ou à buller tranquillement dans son lit, ou dans un fauteuil. Elle ne pensait pas que se serait aussi fatiguant d’être enceinte, et ça bien sur on c’était bien passé de lui dire… Mais bon elle n’en était pas moins heureuse, elle allait être maman, et en plus elle allait se marier à l’homme dont elle est folle amoureuse depuis des années, que demandé de plus ? Des saucisses peut être oui.. Mais bon ça c’est une autre histoire.
En revanche mis à part la fatigue constante qu’elle ressentait, le fait d’être enceinte lui plaisait beaucoup, Bastian tout comme Madelei était au petit soin pour elle, et même si ça l’a gênait, elle appréciait fortement la situation.

Après le déjeuner, la rouquine hésita à remonter dans sa chambre pour se livrer à son activité favorite de ses dernières semaines, c’est-à-dire ne rien faire tranquillement dans son lit, et surtout bien le faire. Mais après réflexion avec elle-même, non elle avait plus envie de profiter du jardin, et surtout de l’homme qui s’y trouvait, elle savait qu’il était de garde le lendemain et elle n’aimait vraiment pas qu’il soit loin d’elle aussi longtemps. Aller savoir pourquoi avant bien qu’elle n’aimait pas ça, ça ne l’a dérangerait pas plus que ça. Mais depuis quelques semaines, non, y’avait rien à faire, elle n’aimait vraiment qu’il soit de garde et qu’il dorme aussi loin d’elle, elle se sentait mal, les hormones sans doute.

Elle rejoignit Bastian dehors malgré le froid, au moins elle ne resterait pas longtemps dans le jardin c’était une certitude, il devait faire au moins, moins huit mille dans le jardin. Mais ça ne l’empêchait pas de sourire et de venir se caler contre le garde, il était tout chaud lui au moins.

« Non, j’en ai marre de dormir… »

Ce n’était pas tout à fait faux non plus, rester à rien faire c’était bien, mais elle finissait vite par s’ennuyer de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Lun 8 Avr - 19:54

Bastian l’accueillit bien volontiers dans ses bras, l’enveloppant de sa chaleur.

“Je te comprends. Mais tu n’aurais pas du sortir comme ça, tu aurais du prendre un manteau, il fait froid.”

Il pouvait parler lui. Oui mais lui il pouvait tomber malade autant qu’il le voulait, personne ne dépendait de sa santé et de son bien être, Emi quant à elle abritait un petit être qui allait devenir leur enfant alors pas question qu’elle tombe malade ! Et oui, si vous le lui aviez demandé il vous aurait répondu qu’il comptait bien se servir de cette excuse pendant les mois à venir, même après il y avait des chances pour qu’il se serve de l’enfant afin d’inciter Emi à faire attention. Une bonne excuse toute trouvée, il n’allait pas refuser cela tout de même.
Ceci dit, cela ne l’empêcha pas de la serrer un peu plus contre lui dans l’espoir de lui insuffler un peu de sa chaleur.

“Je crois que Samel commence à se douter de quelque chose, aujourd’hui il m’a demandé si nous avions l’intention d’avoir un enfant bientôt. Je ne sais pas si c’est moi qui ne suis pas doué pour les secrets ou lui qui est trop perspicace, les deux probablement.”

Samel, son collègue et ami, avait été le premier à qui il avait apprit son futur mariage mais comme ils en avaient convenu tous les trois, Bastian n’avait rien dit de la grossesse d’Emi. En revanche, le Commandant avait du mal à oublier qu’il serait papa dans quelques mois, si tout allait bien, bien sûr mais il n’y avait pas de raison que cela aille mal. Il était possible qu’il ait laissé transparaître des indices qui n’avaient pas échappés au regard attentif de son ami.

“A ton avis, quand est-ce qu’on annonce ça ? Ou alors on laisse les gens croire que tu prends un peu trop de poids, gourmande que tu es ?”

Il eut un petit rire taquin et resserra son étreinte en prévention d’une tentative de bouderie de sa future femme, histoire de l’empêcher de fuir.

Spoiler:
 

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Mer 10 Avr - 9:40

La jeune femme prit un air boudeur en levant les yeux au ciel, elle n’aurait pas du sortir comme ça, mais oui elle aurait dû faire cuire ses saucisses aussi au petit déjeuner, comme quoi hein on ne fait pas toujours ce qu’on devrait. Et pis de toute façon elle faisait ce qu’elle voulait naémho.

« Oui oui, je sais… Mais tu n’es pas mieux je te signal… »

Anticipant d’avance sa prochaine remarque, elle le regarda avec un grand sourire.

« Oui oui je sais, si toi tu tombe malade c’est moins grave, bah détrompe toi, parce que si tu es malade et contagieux c’est nous que tu vas contaminer après et donc ce sera entièrement de ta faute. »

Namého, qu’elle fasse attention à elle oui c’était normal, mais fallait pas qu’il oubli quand même qu’il vivait avec la rouquine et donc qu’il pouvait lui refiler ses microbes à n’importe quel moment. Bon d’accord c’était aussi surtout une excuse parce qu’elle en avait marre d’être enfermé, elle n’avait qu’une envie c’était de sortir, d’aller se promener avec son canard, d’aller travailler aussi, enfin retourner faire du ménage chez ses clients, mais non pour le moment le simple fait d’aller faire des courses l’épuisait à un point inimaginable, raaaah ce n’était pas toujours cool la grossesse. Mais bon c’était pour une bonne cause donc ça ne la dérangeait pas. Et puis ça lui plaisait aussi beaucoup mine de rien, malgré les quelques inconvénients.

Elle profita cependant des bras de Bastian sans broncher, fallait pas plaisanter non plus, y’avait que là qu’elle se sentait bien en ce moment. Elle l’écouta parler de son ami Samel, elle avait bien sa petite idée sur la question. Et elle se doutait bien que Bastian n’était pas très doué pour garder ce secret là en particulier, c’était limite si ça ne se voyait pas sur sa tête.

Avant même qu’elle n’ai le temps de répondre, l’odieux personnage qu’elle s’apprêtait tout de même à épouser venait déjà suggérer des motifs de divorce.

« Ha parce que j’ai grossis en plus ? Je le savais que j’allais ressembler à une baleine »

Et c’était repartie pour les larmes…. Raaaah les hormones décidement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Mer 10 Avr - 20:00

Elle lisait en lui comme dans un livre ouvert. C’était désagréable comme impression, et si délicieux en même temps. Un peu masochiste ? Mais non, quoi que choisir de construire sa vie avec une furie rousse dans ce genre là… il devait falloir un brin de masochisme. Mais ceci est une autre histoire, qui vous sera contée une autre fois. Ceci dit, elle était diabolique. Elle savait retourner la situation en sa faveur ! Mais au lieu de se fâcher, Bastian rit.

“Tu as raison, nous sommes deux irresponsables. C’est à se demander ce que nous allons donner en tant que parents. Heureusement qu’il aura ma mère pour le protéger de nous.”

En revanche, l’arrivée des larmes le désarma complètement. Il ne s’y attendait pas. Mais heureusement, il avait une mère formidable qui l’avait averti de tout ce que la grossesse était susceptible d’engendrer, envies nutritives étranges et soudaines, fatigue excessive et puis saute d’humeur… il allait devoir supporter tout ça durant de longs mois. Mais tant pis, il était prêt à le faire ! (non, je vous ai dis que je vous raconterai l’histoire de son masochisme une autre fois)

“Hey, ne pleure pas, ça ne se voit même pas encore. Tu es toujours la même.”

Descendant ses bras de ses épaules jusqu’à sa taille, il plaça une main sur le ventre de la jeune femme. Quelle idée lui aussi d’aller lui parler de son poids alors qu’il savait qu’elle complexait là-dessus et avait peur d’être affreuse lorsque sa grossesse deviendrait évidente pour tout le monde ! (Non, toujours pas maintenant…)

“Et puis tu sais, moi j’ai hâte que ton ventre soit tout rond, ça m’en fera deux fois plus à aimer.”

Et deux fois plus d’ennuis aussi, des ennuis plus gros, des ennuis plus nombreux… masochisme quand tu nous tiens !

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Sam 13 Avr - 13:30

Les pleures de la jeune femme redoublèrent en entendant le futur père de son enfant dire clairement qu’ils étaient irresponsable et qu’ils seraient tout pourri comme parents.

« Et en plus d’être grosse, moche et hideuse je vais être trop nulle comme maman…. »

Décidément la grossesse ce n’était vraiment pas drôle quand les hormones décidaient de se jouer d’elle. En revanche elle avait vraiment de la chance d’avoir un amoureux qui soit aussi gentil et compréhensif avec elle, la rouquine ne sait pas si elle réussirait à supporter Bastian si il devait être comme elle, en fait elle ne sait pas si elle se supporterait elle-même tout court.
Elle commençait doucement à calmer ses larmes quand le garde en rajouta une couche, oui son ventre allait devenir tout rond, et énorme surtout, et ça c’était sans compter sur ses cuisses qui allaient tripler de volume, sa poitrine qui risquait fortement de devenir moche et bien d’autre chose encore. Et puis ça se voyait pas encore, il était gentil lui, mais il était surtout aveugle, elle avait prit au moins 5 kilos depuis le début de sa grossesse, elle commençait doucement à ressembler à un hippopotame qui a abuser des pizzas et de la mousse au chocolat.

« Si ça commence déjà à se voir…. »

Elle se moucha relativement bruyamment, hum très sexy la femme enceinte, l’avait beaucoup de courage le gardounet pour ne pas partir en courant.

« Je pense qu’on peut le dire maintenant que je suis enceinte, les gens comprendront mieux pour quoi mes fesses ont quadruplé de volume…. »


Elle avait bien compris pourquoi il fallait garder le secret sur son état au début, mais là suivant des calculs ultra peu scientifique, elle devait bien avoir dépassée les trois mois de peu mais dépasser quand même. Et elle avait entendu dire que passer les trois premiers mois le risque de fausse couche était déjà moins important. C’était peut-être le bon moment pour l’annoncer à tout le monde.

« Ou alors tu veux attendre qu’on soit marié pour en parler ? C’est comme tu veux ? Tu en pense quoi ? »

Le mariage, raaah elle avait vraiment hâte. Elle était tellement heureuse à l’idée d’épouser l’homme de ses rêves que pour le moment le reste n’avait pas trop d’importance à ses yeux, elle préférait nettement se concentrer sur leur avenir pour le moment, préparer le mariage, préparer l’arrivée de leur enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Jeu 18 Avr - 17:21

“Mais non voyons, nous serons comme tous les autres nouveaux parents, je ne vois pas pourquoi nous serions plus mauvais que les autres.”

Après tout, c’était le lot des êtres humains depuis la nuit des temps, élever un enfant était naturel, et en plus ils le désiraient, ils y arriveraient donc forcément. Bien sûr il y aurait des moments d’incertitude, des moments où ils seraient désarmés sans aucun doute, à ne savoir quoi faire. Mais avoir des enfants c’était le but de l’existence, de perpétuer et de transmettre… Bastian ne voyait que cela, hors de question de voir les choses sous le mauvais angle, pour lui tout cela c’était l’annonce d’un grand bonheur, alors il était prêt à accepter toutes les conséquences. Ses bras étroitement serrés autour de sa future femme, il ne lâchait pas l’affaire, gardait un calme olympien et continuait même à sourire.

“Arrête de t’en faire voyons, il n’y a rien de plus naturel qu’une femme enceinte. Tu es magnifique et ça ne changera pas.”

En tous cas, que son ventre ainsi que ses fesses aient déjà prit quelques rondeurs ou pas, cela n’empêcha pas Bastian de passer ses mains dessus. Il aimait ces courbes et ce n’était pas près de changer, même si celles-ci changeaient pendant quelques temps. Et même si elle était un peu différente à cause de sa grossesse, Emi restait toujours Emi.

“Ce que j’en pense c’est que j’aime beaucoup l’idée de ne garder cela que pour nous pour l’instant, comme ça notre enfant reste le nôtre. Je n’ai pas envie de le partager, ni toi. Parce que je suis sûr que lorsque les gens verront ton ventre ils vont tous vouloir le caresser.”

Ce que lui-même faisait en ce moment d’ailleurs. Il arrêta sa main au milieu du ventre comme pour le protéger et prit une moue boudeuse. Il devenait possessif en plus.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Dim 21 Avr - 12:43

La jeune femme ne pleurait plus, enfin pour le moment, elle réfléchissait à vive allure, après tout même si elle, elle était toute pourris comme maman, Bastian pourrait au moins rattraper le tire, il serait un papa d’enfer et ça la rouquine n’en doutait pas un seul instant. Mais après tout pourquoi elle n’y arriverait pas elle aussi.

« Tu as peut être raison, après tout j’ai déjà élevée un canard toute seule, un enfant ça ne doit pas être plus compliqué, surtout que je ne suis pas toute seule… »


Partie dans ses réflexions à parler à moitié toute seule, elle se remémora ses début en tant que maitresse de canard, ce n’était pas toujours tout rose, mais elle s’en est pas trop mal sortie, l’était propre, sage, et gentil son canard même si il avait par moment un sale caractère mais on n’allait pas le reprocher à Emi hein ?!!

Pour le moment, Bastian réussissait à la calmer à merveille, et ça rassurait beaucoup la future maman. Mais elle était consciente de ne pas être au bout de ses peines. Il restait combien de temps de grossesse avant que l’enfant arrive déjà ?

Elle sursauta vivement, l’air un peu perturber, posant ses mains sur son ventre comme pour le protéger.

« Hein mais pourquoi les gens voudrons toucher mon ventre ? Mais je ne veux pas moi. Je veux pas qu’on me touche. »

Remarquant la main de Bastian sous la sienne, elle parut encore un peu plus perturbée.

« Enfin, pas toi hein, je ne veux que personne d’autre que toi me touche. Tu les laissera pas faire hein ? Je ne veux pas qu’on touche mon ventre. Non non non et non. »

Mais c’était qu’elle était prêtre à mordre en plus.

« Si tu ne veux pas qu’on en parle, d’accord, mais je reste enfermer dans ma chambre jusqu’à ce qu’il arrive, je ne veux pas qu’on me touche le ventre, mis à part toi hein. »

Ha ouais et pour le mariage elle serait bien obliger de sortir à un moment tout de même. Hum elle n’avait pas pensé à cela.

« Je …. Je vais porter que des trucs pour gens obèse, comme ça personne le verra, non ? »

Hum, elle était perdue la rouquine, son cerveau devait même commencer à fumer devant tant de réflexions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Mer 24 Avr - 11:07

Bastian aurait pu s’étouffer en entendant Emi comparer l’éducation d’un enfant au dressage du canard, mais puisqu’il n’avait rien dans la bouche il pu survivre, fort heureusement. D’autant que la consigne, maintenant qu’Emi était enceinte, c’était « ne pas la contrarier », ce qui excluait donc tout ce qui n’allait pas dans le sens de la jeune femme, un étouffage n’était donc pas à l’ordre du jour.par conséquent, Bastian ne releva pas ce point et préféra se concentrer sur le dernier, et plus important :

“Non, tu ne seras pas seule, il en est hors de question”

Ha pour ça elle ne serait pas seule ! Bastian ne comptait pas laisser la mère de son enfant, sa future femme, se débrouiller seule avec ce petit être qui allait demander beaucoup d’attention, Madelei serait là également, sans aucun doute, dispensant ses conseils avisés. Non, Bastian n’avait pas peur de cette nouvelle aventure, bien au contraire, il avait hâte.

La jeune femme gesticulait et s’affolait encore, de nouveau inquiétée par un aspect de sa grossesse. Bastian la regarda en souriant. Elle était terriblement mignonne comme ça, gênée, les joues toutes rose mais visiblement heureuse du tournant que sa vie prenait. A moins que ce ne soit le Garde qui n’imagine tout cela…

“Ne t’inquiète pas comme ça, tu ne crains rien, tout va bien se passer.”

Il laissa sa main glisser pour passer dans le dos de la jeune femme afin de l’enlacer dans ses bras.

“Nous ne laisserons personne t’embêter si tu ne le veux pas, et tu t’habilleras comme tu en auras envie, tu ne vas tout de même pas te laisser dicter ta conduite par les autres ?”

Il parlait sur un ton léger pour rassurer la future maman paniquée par tout ce qui lui arrivait. Elle n’avait pas à s’en faire pourtant, car elle n’était pas seule.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Dim 28 Avr - 14:37

Emi se sentait toujours rassurée quand Bastian se montrait doux et calme avec malgré ses crises d’hystérie complétement déraisonnable. Elle se calmait doucement, mais elle restait quand même sur ses positions, il était parfaitement hors de question que quelqu’un d’autre que le père de son futur enfant ne touche ou même n’effleure son ventre, rond ou pas rond. Non non non et non, et elle était prête à mordre la première personne qui s’aventurerait à essayer.

« Mais mais mais pourquoi les gens voudrons toucher mon ventre ? »

C’était là une notion de la vie et une coutume du genre humain qu’elle ne comprenait absolument pas. Elle se resserra un peu plus dans les bras de son amoureux, comme pour s’y cacher le plus longtemps possible.

Mis à part ces quelques débordement d’hormone elle était parfaitement sereine ou presque à l’idée de chambouler sa vie pour toujours et de devenir d’abord Madame Logren et ensuite maman. La seule ombre au tableau pour elle était que sa maman n’était pas là pour le voir ni pour l’aider. Ho bien sur Madelei était présente elle, mais pour la rouquine malgré toute l’affection qu’elle portait à la veille femme ce n’était pas pareil. Et depuis qu’elle est pleinement consciente de sa grossesse et de ça implique pour leur avenir à tous les deux, sa plus grande angoisse était tout simplement de mourir, ou qu’il arrive quelque chose à Bastian, elle ne supportait tout simplement pas l’idée que son enfant puisse devenir orphelin comme elle l’avait été au cours de son enfance.

La rouquine posa délicatement sa tête sur l’épaule du garde, elle était bien là, même si elle commençait sérieusement à avoir froid, mais elle s’en contre fichait comme de sa première chaussette elle était bien là, et elle avait envie de profiter un maximum de son amoureux avant qu’il ne retourne travailler, d’autant que la jeune femme savait qu’il ne rentrerait pas le soir étant donné qu’il était de garde. Haaaaa ce n’était vraiment pas juste, elle allait certainement encore passer une nuit à ne presque pas dormir. Mais au moins elle c’était habitué au décor de sa nouvelle chambre, malgré des débuts un peu difficile à cause de l’horrible matelas du garde. Mais ils avaient réussis à trancher sur cette question en achetant un nouveau matelas qui leurs convenaient à tous les deux. Sur ce coup-là Emi put merci à sa dernière commande de vêtements par un couple de noble qui avait été plus que généreux sur la paye.

« Tu crois qu’on aura le temps de tout faire avant qu’il arrive ? »


Elle entendait par là bien sur d’abord le mariage, qu’il fallait préparer et organiser, et la naissance de l’enfant, sa chambre peinte en rose fushia et jaune poussin, enfin étrangement Bastian n’était visiblement pas vraiment d’accord avec ce choix de couleur, mais bon, il fallait quand même peindre la chambre, acheter tout ce dont un enfant avait besoin, vêtements, biberons, draps, table à langer, lit pour bébé, la totale quoi… Et même si ils avaient un peu de temps la rouquine avait l’impression que le temps défilait à tout allure et que rien ne serait prêt à temps….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Jeu 9 Mai - 13:59

Bastian haussa les épaules. A vrai dire il ne comprenait pas non plus cet engouement qui faisait que les gens voulaient toucher le ventre d’une femme enceinte même s’ils ne la connaissent pas. Pour sa part, s’il voulait caresser le ventre d’Emi c’était parce qu’il s’agissait de sa future femme et de son enfant, mais il n’irait pas tripoter le ventre d’une autre femme pour la seule raison qu’elle était enceinte.

“Je ne sais pas, peut-être parce qu’ils se disent que c’est merveilleux de toucher un ventre où la vie est en train d’être créée ? Je l’ignore.”

Il accueilli la jeune femme contre lui et posa sa joue contre sa chevelure rousse en regardant l’herbe un peu plus loin qui se balançait au rythme des souffles du vent. Comme elle était silencieuse, les pensées de Bastian partirent vagabonder. Une nouvelle vie s’apprêtait à commencer, pas seulement celle d’un être humain, l’enfant qu’ils attendaient, mais aussi la leur. Ils seraient bientôt mari et femme, parents, leur routine allait changer, plus encore qu’aujourd’hui, Bastian allait devoir être présent, afin d’aider car avec le bébé il deviendrait difficile de tenir la maison au même rythme. Cela lui fit penser à son enquête la plus importante en court, celle qui stagnait toujours tandis que le meurtrier continuait à commettre ses horreurs. C’était curieux de fréquenter une telle violence et de prévoir à côté de cela de se marier et de fonder une famille…

Emi le sorti soudain de ses pensées, perçant sa bulle quelque peu sinistre. Il fallut quelques instants à son esprit pour revenir au moment présent et comprendre ce qu’elle voulait dire mais quand ce fut le cas, Bastian se montra rassurant.

“Mais bien sûr, il n’y a pas de raison que nous n’y arrivons pas, ne t’inquiète pas tu as déjà bien assez d’inquiétudes comme ça pour ne pas avoir à en rajouter.”

Il lui caressa la joue et la sentit froide sous ses doigts. Il se rendit compte alors que la jeune femme tremblait un peu entre ses bras.

“Rentrons, tu as froid, je ne veux pas que tu tombe malade.”

Et sans même lui demander son avis, il se leva en la tenant toujours entre ses bras pour l’emmener avec lui à l’intérieur.

Où Madelei (qui visiblement n’était pas parti faire une sieste comme l’avait pensé Bastian) les accueilli comme il se doit :

“Ne me dites pas que vous êtes sortis dehors comme ça !”

Et sans attendre de réponse elle se mit à houspiller son fils.

“Tu es irrécupérable, non seulement tu sors dans ce froid sans te couvrir mais u laisse Emi faire de même !”

“Je ne l’y ai pas forcée” se défendit-il pitoyablement.

Madelei leva les bras au ciel et retourna vers sa cuisine en grommelant.

“Mais qui m’a fichu un gamin pareil ? Non mais vraiment, c’est un coup à attraper la mort et monsieur sort sans même s’habiller ! Et me voilà obligée de lui faire une tisane.”

Bastian ne releva pas que sa mère s’en prenait uniquement à lui alors qu’Emi avait aussi sa part de responsabilité, il le nota seulement intérieurement mais n’en prit pas ombrage. Madelei était ainsi et maintenant qu’Emi allait lui donner le petit-fils ou la petite-fille qu’elle avait toujours rêvé de voir un jour, la jeune felle n’aurait jamais tord. Avec un regard entendu pour la jeune femme, Bastian serra Emi dans ses bras avec un petit rire.

“Tu vois, aucune crainte à avoir, si je ne me tiens pas à carreau ma mère saura me rappeler ce que je dois faire pour toi.”

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Mar 18 Juin - 9:34

La jeune femme mit un peu de temps à réagir à ce que Bastian venait de lui dire, c’est merveilleux de toucher un ventre la où la vie est entrain de se créer ? Ouais bah les bonnes femmes n’ont cas se faire mettre enceinte et les hommes bah …. Ils mettent leur femmes enceinte comme ça ils seront tous content et ne viendrait pas embêter la rouquine avec leur élucubration.

« Le premier qui m’approche je le mords, comme ça il y reviendra pas deux fois… »


Ha bah bien voilà maintenant qu’elle pensait à voix haute, enfin bon, Bastian commençait aussi à la connaitre depuis le temps non ?

S’installant bien confortablement dans les bras du garde, la rouquine imaginait déjà les gens voulant lui toucher son ventre, ils ne seraient pas déçu du voyage c’était une certitude, et puis si jamais ses même gens voulaient porter plainte parce que elle les aurait mordue, et bah même pas peur, elle mettrait son acte sur le compte des hormones, femme enceinte toussa toussa, ouais l’excuse était déjà toute trouvée. Namého on ne touche pas à son ventre.

Elle frissonnait un peu, c’est qu’il ne faisait pas aussi chaud que ça en avait l’air, raaah vivement l’été quand même.

En tout cas, Bastian avait toujours le même don pour la rassurer, si il disait qu’ils allaient y arriver c’est qu’ils allaient y arriver, et puis dans le cas contraire ce sera de sa faute à lui.

Un petit sourire au coin des lèvres, elle se leva avec lui pour rentrer se mettre au chaud, ce n’était vraiment pas de refus.
Elle s’attendait fortement à se faire houspiller comme il se doit en voyant que Madelei était là et les guettait, mais ce fut Bastian qui prit toute la colère de la vieille femme, raaah décidément la grossesse avait encore plus d’avantage que ce qu’elle ne l’aurait pensé. Elle tenta tant bien que mal à dissimuler son sourire devant le garde, mais c’était trop dur et le pire c’est qu’elle était partie en fou rire impossible à arrêter. Elle en avait du mal à respirer tellement elle riait.

Au bout de plusieurs minutes, elle parvint enfin à se calmer, mais c’était dur quand même. Regardant autour d’elle, la rouquine se dirigea vers un fauteuil et se laissa tomber dedans tel un cachalot échoué, ultra sexy comme toujours n’en doutons pas.

« J’ai envie de chèvre et de mayonnaise…….. »

Une fois de plus ses mots dépassèrent sa pensée, aller plus que combien de temps déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Mar 25 Juin - 18:13

Et elle riait la bougresse, à ne plus pouvoir respirer. Elle aimait cela, se moquer du Garde. Et Bastian, en la voyant, riait lui aussi, un peu jaune quand même, mais finalement avec bon cœur. Mieux valait savoir rire de soi-même. Enfin, elle se calma et s’installa bien confortablement, mais surtout avec tout son naturel, dans un fauteuil. Rien de séduisant dans son attitude et pourtant Bastian l’aimait aussi comme ça, pas de chichi, à la limite de la bienséance… Emy quoi.

“De chèvre … ?”

Bastian n’était pas sûr d’avoir bien entendu ce qu’avait dit la jeune femme. Qu’est-ce qu’elle voulait faire d’une chèvre ? Elle ne voulait quand même pas avaler la pauvre bête ? Non, malgré ses affirmations quant à son tour de taille, elle n’aurait pas la place de loger l’animal dans son ventre. Et puis tout s’éclaircit. Le lent cerveau de Bastian voulut bien faire les connexions appropriées et éclairer la vision du Garde un poil lent à la compréhension. Emy ne voulait une chèvre mais du fromage au lait de chèvre… qu’allait-il donc s’imaginer là ? Non mais vraiment… Bon le tout maintenant était de rattraper sa bêtise, elle s’était déjà moqué de lui une fois c’était suffisant.

“Avec tout ce que tu mange comme fromage je ne suis pas certain qu’il nous en reste. Mais je vais aller voir si tu veux.”

En revanche pour la mayonnaise, là il n’y avait pas de mystère, ils n’en avaient pas, il faudrait la faire si Emy en voulait vraiment.

“Mais pour la mayonnaise… tu es sûr ?”

Vous connaissez les talents culinaires de Bastian. Aller chercher du fromage, ça c’était dans ses compétences, mais faire monter la mayonnaise… oula ! c’était trop demander là !

“Tu ne veux pas plutôt du beurre” tenta-t-il tout en sachant déjà que cet essai ne servirait à rien.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Jeu 18 Juil - 16:40

La jeune femme se retint de rire à nouveau en voyant la tête du garde à l'énonciation de la chèvre, qu'allait 'il donc imaginer par là ?? Aller savoir, la rouquine aimerait tout même par moment pouvoir lire dans les penser de Bastian ce serai tellement plus simple pour certaines choses, pas mal de chose même. Entre autre elle pourrait s'assurer qu'il ne trouve pas trop grosse, ou dans la situation actuelle pas trop trop chiante non plus. Raaah c'était beau de rêver, mais bon un tel pouvoir n'existait malheureusement pas, ou du moins si il existait, elle n'en n'était pas dotée.

Mais bon ce n'était pas le tout, mais le temps qu'il percute qu'elle parlait de fromage et non de l'animal lui même, quoi que ça pourrait être marrant d'avoir une chèvre à la maison, un petit frère à sabot pour Coin Coin ça pourrait être cool, oui très bonne idée même.

"Ho oui tiens une chèvre de compagnie ça pourrait être chouette non ??"

Enfin bon mis à part tout ça, c'est qu'elle commençait sérieusement à mourrir de faim la rouquine, bien qu'elle est quelques réserve pour pouvoir tenir, elle avait quand même un mini machin en elle qui réclamait sa part, et qui ne voulait vivre sur les réserves de son hôtesse.

Elle sentait les larmes lui monter aux yeux à la simple idée qu'il ne pourrait plus y avoir de fromage dans cette maison, ce serait la un drame, un énorme drame selon elle.

"Mais oui je suis sur pour la mayonnaise, pourquoi ?"

Alors si en plus de pas être sur d'avoir du chèvre, elle ne pouvait pas avoir sa mayonnaise ce serait clairement la fin du monde.

Les larmes commençait doucement à couler le long de ses joues, elle regarda son amoureux avec son air de chien battu le plus crédible et beau.

"Mais mais mais c'est pas moi qui veut de la mayonnaise c'est lui" dit elle en mettant la main sur son ventre."

Bah bien sur, maintenant en plus elle allait tout remettre sur le dos du pauvre et innocent petit être qui grandissait doucement en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Mer 24 Juil - 19:03

Bastian se liquéfia. Misère, une chèvre de compagnie ! Qu'est-ce qu'elle allait encore lui inventer ? Mieux valait ne pas relever, sinon elle risquait de s'engouffrer dans la brèche et ils allaient se retrouver avec une chèvre dans leur petite maison avec pour seule pelouse à brouter les trois ou quatre touffes qu'ils partageaient avec les voisins. Et puis la jeune femme serait bien capable de se promener en ville avec le canard et une chèvre, et le pire, c'est que c'était bien possible que les gens ne soient pas étonnés.

Mais bon, une fois passées les lubies animalières, les choses n'étaient pas beaucoup plus engageantes, car il fallait faire face aux besoins alimentaires d'une femme enceinte. Et ce n'était pas une mince affaire. Il allait lui falloir trouver tout ce qu'elle demandait, et dans les meilleurs délais.

"Pour quelqu'un qui angoisse à cause de sa grossesse, je trouve que tu utilise bien facilement ce petit."

Enfin, il avait été prévenu, les femmes enceintes avaient des besoins et des envies particuliers auxquels il n'était pas toujours évident de répondre. Les viennoiseries en pleines nuit par exemple... seigneur ! il ne manquerait plus qu'il lui en donne l'idée !

Bon, en attendant, il allait falloir régler tout ça. Bastian laissa la jeune femme dans son confortable siège pour rejoindre sa mère dans la cuisine et lui faire part de ses besoins. Madelei, bien entendu, ne chercha pas à discuter. C'était son petit fils qui le voulait, il n'y avait pas à épiloguer pendant des années. Elle allait faire la mayonnaise, quant au fromage, il devait en rester un peu, il n'avait qu'à regarder.

Quelques temps plus tard, Bastian revint avec un plateau sur lequel se trouvaient les mets demandés par madâme.

"Madame est servie" fit-il avec exagération en posant le plateau sur la petite table se trouvant près d'Emi.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Lun 29 Juil - 16:27

La jeune partie à rêver d'une chèvre pour animal de compagnie sursauta les larmes aux yeux en entendant Bastian insinué qu'elle se servait de sa grossesse pour obtenir ce qu'elle voulait, elle se mordit la lèvre pour retenir ses larmes, le garde devait déjà en avoir marre de la voir pleurer en temps normal, mais depuis qu'elle était enceinte c'était bien pire, le moindre truc allait la faire pleurer, et bien souvent le simple de savoir qu'elle allait encore faire couler ses larmes la rendait encore plus triste et lui faisait déverser quelques litres supplémentaire.

Mais bon pour une fois, elle réussit à penser à autre chose et ses yeux restèrent sec, et une victoire pour canard.

Bref, elle regarda le futur père de sa progéniture s'en aller dans la cuisine pour aller lui chercher ce qu'elle demandait. Bon d'accords c'est vrai que la grossesse avait aussi quelques petits avantage dont elle profitait bien et compter bien profiter jusqu'à ce que le petit soit là.

Elle avait entendu dire que les femmes enceinte avait des envies nutritive étrange, pourtant elle avait beau réfléchir elle ne voyait rien de bisare dans ce qu'elle mangeait ou ce qu'elle avait envie de manger tout était normal selon elle. Et là encore le chèvre avec de la mayonnaise n'avait rien d'étrange non ?

La rouquine arbora un énorme sourire en voyant Bastian revenir avec son chèvre et son fromage

"Merci beaucoup"

Elle regardait son assiette posée la juste devant elle, mais pourtant elle ne fit rien, non en fait elle n'avait plus envie, cela ne lui disait plus rien, aller savoir pourquoi. Elle resta sans rien dire ni bouger, elle ne voulait surtout pas vexer son amoureux, mais non rien à faire, la simple idée de manger cela lui donnait des nausées, en revanche du poulet farcie au chèvre et aux épinards la faisait baver d'avance, elle leva les yeux discrètement dans sa direction à lui, puis les reposa aussi tôt sur ses genoux, non elle ne pouvait pas lui dire, il allait vraiment finir par lui jeter la nourriture au visage si elle continuait comme ça.

Ne bougeant toujours pas elle était bien consciente qu'il fallait qu'elle dise ou fasse quelque chose, mais quoi ? Elle ne pouvait pas manger sinon elle finirait sa journée à rendre tout cela la tête dans une cuvette, mais elle pouvait pas non plus lui avouer, et l'idée de son poulet farcie la faisait tellement salivé que son ventre grondait assez fortement et c'était pas discret du tout. Essayant de masquer tout ce bruit elle tenta un détournement de conversation et d'attention le tout sans regarder l’assiette devant elle.

"Dis moi, tu voudrais qu'on se marie quand ? Et comment ? Et il y aura qui ?"

Changement de conversation réussis, d'autant que maintenant ses questions lui trottaient dans la tête, raaaah le cerveaux des femmes enceintes quel grand mystère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Sam 3 Aoû - 20:01

Étant donné l’envie pressante qu’elle avait semblée avoir pour ce qu’elle avait demandé, Bastian s’étonna de ne pas voir Emi se jeter sur la nourriture aussitôt qu’elle parvint à sa portée. Bon, sans aller jusque là, elle aurait pu montrer un brin d’enthousiasme, mais là elle n’avait même pas esquissé un geste pour les manger. Que se passait-il ? Encore un problème de la grossesse ? Bon sang y’en avait combien de ces satanés trucs encore ? Bastian aurait bien aimé savoir qui était l’imbécile qui avait décidé que les femmes enceintes auraient de tels besoins, histoire de lui dire deux mots… A moins que ce ne soit pas lié à sa grossesse … ? En effet, Emi lui posa des questions sur un sujet de grande importance (et si ça l’était effectivement pour lui, qu’est-ce que cela était pour Emi !).

“Cela te tracasse-t-il donc à ce point ? Il ne faut pas t’en faire, cela se passera très bien. Les mariages se passent bien pour tout le monde, je ne vois pas pourquoi le nôtre irait mal.”

Il vint s’asseoir près d’elle, sur l’accoudoir, et passa son bras derrière elle. De son autre main, il vint jouer avec une mèche rousse.

“Si cela peux te rassurer, je te laisse choisir toi-même la date du mariage. Pour ma part je me fiche de la date, j’ai seulement hâte que nous puissions officialiser ce que nous avons déjà décidé. Quant à savoir qui il y aura à ce mariage… hé bien, j’imagine qu’il y a des personnes que tu souhaiterais inviter. Et puis bien sûr il y aura ma mère, Samel aussi, et certains de mes collègues qui voudront s’assurer que je ne leur ai pas menti en leur annonçant mon mariage.”

Il faut dire que l’idée que le Commandant, célibataire endurci, se marie, amusait bien des Gardes. Ce qui n’était pas flatteur pour lui, disons les choses telles qu’elles sont.

“Tu n’as vraiment pas à t’en faire, va.”

Et pour le lui prouver, il posa un bisou sur sa joue. Bon, certes, ça n’avait rien d’une preuve, mais ça la rassurerait peut-être… ? Oui l’espoir fait vivre.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emipléjiane Vrongfurt
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Couturière canardée

Messages : 309
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Jeu 8 Aoû - 9:03

La rouquine incapable de regarder son assiette sans avoir envie de vomir, préféra se concentrer sur son amoureux, ouais c'était nettement plus intéressant quand même. Mais même lui il avait l'air perturbé. Bah pourquoi ??

Ce n'était pas le mariage en lui même qui l'a tracassait c'était encore autre chose. Mais bon surement ces foutues hormones de femme enceinte qui l'embêtait encore.

"Je.... le plus vite possible.... et peu de personne s'il te plait...."

Qui inviter, elle s'en contre fichait royalement, par contre inviter des gardes déjà elle se sentait un peu plus mal à l'aise, mais bon que dire... Si c'était le choix de Bastian elle n'allait pas s'y opposer...

"Invite qui tu veux..."

De toute façon de son côté à elle, il n'y avait personne donc se serait surtout pour lui.

La rouquine, regarda à nouveau son assiette mais non rien à faire, elle n'avait vraiment pas envie de manger, ni de quoi que se soit d'autre d'ailleurs pour le moment.

Devinant à l'avance les questions du garde, elle respira un grand coup et du se faire violence pour retenir ses larmes

"Je veux juste qu'on fasse ça vite, je suis enceinte et je veux pas que ça se voit, je suis réaliste, les gens n'auront qu'une seule pensée en tête vis à vis de moi, je suis la pauvre fille du village qui à réussit à se faire engrosser uniquement pour se marier. Les gens vont juste s'en donner à cœur joie à mon sujet, en te faisant passer pour la victime de mon odieux manège."


Ne sachant pas trop quoi dire d'autre, elle se contenta simplement de profiter des bras de son amoureux, refléchissant à quel collègue il pourrait bien inviter...... Au bout de quelques secondes, elle se releva brusquement, et regarda Bastian droit dans les yeux, l'avait l'air en colère la rouquine.

"Et je te préviens que si l'autre cruche de voleuse pointe le bout de son nez tu te mariera tout seul."

Sur ceux elle quitta la pièce pour aller dans sa chambre, namého, y manquerait plus qu'il ose inviter l'autre gourde qui est folle amoureuse de lui.
Une fois allonger sur son lit, elle sentit les larmes lui couler le long de ses joues, ho non pas encore... Elle en avait marre de pleurer pauvre gosse. Et puis en même temps c'est vrai aussi que Bastian n'avait mentionner la voleuse à aucun moment......RAAAAAH foutu hormones..... Mouais bon au moins il est prévenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   Sam 24 Aoû - 6:09

La réponse d’Emi ne fut pas une surprise, le ton qu’elle employa, en revanche, si. Elle qui était si heureuse il n’y a pas si longtemps encore. Une nouvelle saute d’humeur à mettre sur le compte de la grossesse ? Hum cet enfant était déjà bien embêtant malgré sa taille relativement mesurée. Bastian ne savait jamais trop sur quel pied danser, il voulait tant que tout soit pour le mieux. Si seulement il avait pu effacer les inquiétudes d’Emi, il se serait déjà sentit vainqueur. Mais la jeune femme avait peur pour tout, et il fallait dire qu’elle avait des raisons justifiées pour au moins la moitié de ses sujets de préoccupation. Ce qu’elle disait avait d’ailleurs une certaine justesse, tout le monde ne le penserait pas bien sûr, mais certaines mauvaises langues s’en donneraient à cœur joie. Et là-dessus, Bastian ne trouva aucun mot pour la rassurer. D’autant que, même après le mariage on le saurait. Les gens n’étaient pas bêtes, ils savaient compter, ils comprendraient en voyant l’enfant venir moins de neuf mois après le mariage que celui-ci avait été conçu avant. Leurs véritables amis n’y verraient rien à redire, mais les autres… rien n’était moins sûr. Alors, comme Emi, Bastian garda le silence, tentant d’apaiser le cœur de la jeune femme, par sa simple présence. Une période chaotique. Bastian avait hâte d’en finir lui aussi, finalement.

Il sursauta lorsque, tout à coup, Emi se redressa et lui lança au visage qu’elle refusait de voir Lawendë (même si elle ne la nomma pas) au mariage. Bastian regarda, ahuri, sa future femme s’en aller. Quelle mouche l’avait piquée ? Il était hors de question de voir la voleuse au mariage ! Pour sûr ! Bastian n’y voulait que des amis et cette dernière n’était certainement pas du nombre.
Le garde hésita un peu. Emi était parti s’isoler, elle en avait peut-être besoin. Mais il ne voulut pas la laisser dans le doute, quitte à repartir après si elle montrait que sa présence l’incommodait, il allait la rejoindre et lui répondre. Montant les marches quatre à quatre, il alla toquer doucement à la porte de leur chambre et poussa ladite porte pour jeter un œil à l’intérieur. La jeune femme était bien là, couchée sur le lit, mais elle lui tournait le dos.

"Emi ?" appela-t-il doucement. "Je ne veux pas t’embêter si tu veux rester seule, mais je voulais te dire que, si l’idée idiote de s’inviter à notre mariage lui venait, elle se ferait escorter vers la sortie aussitôt. Je ne tiens pas plus que toi à la voir ce jour là."

Planté sur le seuil, il ne savait plus trop quoi faire. Il attendit un signe de la jeune femme, s’il n’y en avait pas, il s’en irait et la laisserait tranquille.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Emi/Bastian) Journée de repos   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Emi/Bastian) Journée de repos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Talsinia :: Talsinia - La Ville :: Quartier Nord-
Sauter vers: