Talsinia

Forum de role playing médiéval fantastique policier
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inspection particulière (Faustine/Irwind)

Aller en bas 
AuteurMessage
Autorité
Admin
avatar

Titre : Cheffe

Messages : 191

MessageSujet: Inspection particulière (Faustine/Irwind)   Lun 8 Avr - 8:47

11e jour du premier mois de printemps, an 1139

Irwind Ol’Bavroig, membre le plus malchanceux de l’Autorité, marchait dans les rues de Talsinia en direction de l’Orphelinat, accompagné de son Garde personnel. Ce n’était pas vraiment la destination rêvée et le jeune homme aurait eut du mal à faire croire à quiconque que c’était son vœux le plus cher, mais il était résigné et puisque quelqu’un devait bien le faire il le ferait. Il s’était donc peint sur le visage une expression neutre et polie.

C’était la première fois que le jeune homme venait à l’Orphelinat et lorsqu’il se trouva au pied du grand et sinistre bâtiment, il fut impressionné par sa taille. Y avait-il donc tant d’orphelins à Talsinia pour avoir besoin d’autant de place ? En tous cas, on ne devait pas beaucoup s’amuser ici, certes les enfants disposaient d’une cour plus grande que certains jardins nobles de sa connaissance, mais elle n’était pas bien gaie. Quoi que le froid de l’hiver qui n’était pas encore tout à fait parti y fût peut-être pour quelque chose, qui savait ? Qu’importait, pour l’instant, il fallait trouver la directrice.

On disait d’elle qu’elle était bien jeune pour avoir accédé à ce poste, mais ce n’était pas Irwind qui allait juger sur un tel critère, lui-même n’avait que vingt ans (bientôt vingt et un) et beaucoup jugeaient qu’il n’aurait pas du intégrer le conseil avant encore un ou deux ans, et purtant il était aussi efficace que ses collègues. Il fallait dire qu’il avait toujours été précoce, être orphelin à quatre ans cela vous fait voir le monde d’une autre façon. Les mauvaises langues disaient aussi de la directrice qu’elle était un peu sorcière. Une femme druide ! Quelle honte ! Et noble en plus de ça ! Comment ses parents avaient-ils pu laisser faire ? Mais curieusement, la jeune femme jouissait d’une bonne réputation dans la noblesse, ce qui n’était pas sans intriguer le membre de l’Autorité.

Irwind n’était donc pas disposé à porter des conclusions hâtives et préférait attendre de voir pour s’exprimer. Il s’introduisit dans l’Orphelinat et demanda à la femme qui lui avait ouvert d’aller annoncer à la directrice que le seigneur Ol’Bavroig était ici pour l’inspection annuelle. Elle serait peut-être étonnée de le voir venir si tôt dans la saison mais l’Autorité fonctionnait ainsi, elle venait par surprise afin de pouvoir mieux constater le fonctionnement normal de l’institution, sans que personne n’ait pu s’y préparer.
Pendant qu’un serviteur était envoyé avertir la directrice Ol’Shullan, Marla, la bonne intendante, guida le jeune noble dans le salon destiné à l’accueil des visiteurs et lui proposa une tasse de thé en attendant, ce qu’il accepta poliment en s’asseyant dans un fauteuil qu’il avait jugé assez confortable pour lui. Le Garde, pour sa part se posta à quelques pas derrière lui, discret comme une ombre.

Irwind attendit en silence que la directrice vienne à sa rencontre mais sa tasse de thé, accompagnée de petits gâteaux, arriva avant elle. Le jeune homme retint l’intendante afin de ne pas demeurer seul dans ce silence pesant et commença à lui poser quelques questions, puisqu’il était là pour cela.

« Pourquoi est-ce si silencieux ? Je n’imaginais pas que des enfants puissent être si sages. »

« C’est que les enfants sont en classe actuellement, monseigneur. »

Evidemment. C’était logique, les enfants recevaient une certaine éducation afin de pouvoir trouver un travail convenable une fois qu’ils étaient en âge de travailler.

« La directrice est-elle en classe également ? »

La bonne Marla rougit, mal à l’aise. La question relevait l’absence de la directrice qui se faisait attendre, mais l’intendante n’y pouvait rien faire.

« Non, elle doit être en train de régler une affaire pressante, elle ne va pas tarder à arriver. »

Elle n’avait pas menti car bientôt la jeune femme qui dirigeait les lieux entra dans la pièce. Irwind comprit instantanément d’où lui venait sa réputation de sorcière, mais aussi pourquoi elle n’en souffrait pas. La jeune femme, Faustine Ol’Shullan si ses souvenirs étaient exacts, possédait la paire d’yeux la plus étonnante qu’il n’ait jamais vu. Deux authentiques morceaux d’ambre. Mais si elle avait du charme, ce n’était sans doute pas lié à un sortilège, plutôt à cette douceur qui se dégageait d’elle. Impressionnant. Lui qui s’était attendue à une pimbèche un peu raide, portant des lunettes et se tirant à quatre épingles (il l’avouerait peut-être un jour, il avait été traumatisé par sa préceptrice lorsqu’il était jeune). Il se leva pour l’accueillir mais la laissa saluer en première, habitué qu’il était des règles de politesse dans les hautes sphères de la noblesse.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faustine Ol'Shullan

avatar

Titre : Mère des orphelins

Messages : 40

MessageSujet: Re: Inspection particulière (Faustine/Irwind)   Jeu 25 Avr - 14:39

Depuis la veille, Faustine n'avait cessé d'enchaîner visite, rendez-vous, accueil… Elle avait commencé l'après-midi précédent par aller rendre visite à deux familles. En effet, quand un enfant était adopté, la jeune femme s'assurai t personnellement de l'intégration et du suivi du bambin sur plusieurs mois, allant elle-même jusqu'à se déplacer deux ou trois fois par famille. Il arrivait que l'enfant revienne, souvent car les "parents" n'avaient pas jugé l'ampleur du travail que demandait l'éducation. Fort heureusement, ces évènements étaient rares.

Le soir, elle avait rejoint son frère à une énième soirée mondaine. Oh ils s'étaient amusés, mais la directrice avait senti quelque chose de différent cette-fois là, Nil avait la tête ailleurs. Il riait sans rire, n'était pas vraiment concentré, avait bu plus que normalement. Mais ils s'étaient tout de même couchés tard et Faustine avait eu légèrement mal à la tête en se levant le matin. Mais un bon petit-déjeuner et le trajet à pied jusqu'à son lieu de travail avaient suffi à la remettre en forme

Elle avait commencé la journée par deux rendez-vous de familles. La première en était à sa deuxième rencontre avec l'enfant, et normalement, la prochaine fois il partirait avec eux. Ils avaient donc finalisés toute la partie administrative. La deuxième famille venait pour la première fois. Elle ne pouvait concevoir et ils souhaitaient donc avoir le bonheur d'élever un enfant et donner la chance à celui-ci d'avoir une famille aimante. La jeune femme ne se faisait pas de soucis pour eux, ils allaient vite trouver. Elle avait donc passé une demi-heure à leur expliquer le fonctionnement de l'orphelinat et le déroulement de l'adoption. La demi-heure suivante avait consistée en une visite de l'institution.

Avec tout cela, il était presque dix heures, et on l'avait prévenue qu'un nouvel enfant devait arriver sous peu.

Elle s'apprêtait à aller se faire un thé lorsqu'on frappa à sa porte. Elle lança un : "Entrez !" un peu fatigué. Une des gouvernantes passa la porte et annonça :

-On m'a demandé de vous prévenir que le Seigneur Ol'Bavroig vous attendait au petit salon.

Allons bon, que venait faire un membre de l'Autorité à cette heure-ci, surtout à l'orphelinat ? Voilà qui n'arrangeait pas son emploi du temps bien chargé. Mais bon, on ne faisait pas attendre l'Autorité. L'inspection ? Si tôt dans l'année ? Ou une affaire plus grave ? Bon, il n'y avait qu'un moyen de le savoir.

-Dites lui que j'arrive, merci.

Alors que la porte se refermait, Faustine soupira en se frottant les tempes. Elle rangea rapidement les quelques affaires qui traînaient sur son bureau et entreprit de rejoindre le petit salon. Lorsqu'elle entra, un jeune homme était déjà assis dans un fauteuil, une tasse de thé à la main, un garde non loin et Marla encore dans la pièce. Celle-ci se retira discrètement pendant que les deux jeunes gens échangeaient un premier regard.

Elle avait reconnu évidemment, Irwind Ol'Bavroig, plus jeune membre de l'Autorité. Il ne devait pas être beaucoup plus jeune qu'elle cependant. Des cheveux noirs d'ébène, des yeux noirs pénétrant, un teint assez pâle, l'homme était plutôt beau garçon. Il avait l'air sympathique, mais conscient de son rang et de son rôle. Alors qu'il se levait pour l'accueillir, elle s'avança vers lui. Ils étaient à un pas l'un de l'autre, Faustine inclina la tête en signe de salut et en marque de respect.

-Bonjour Seigneur Ol'Bavroig. Je suis Faustine Ol'Shullan, directrice de cet établissement, enchantée de faire votre connaissance. Je vous souhaite la bienvenue. J'espère que l'attente n'aura pas été trop longue ?

Elle désigna les fauteuils, l'invitant à se rassoir. Remplissant elle-même à nouveau deux tasses de thé, elle demanda :

-Que me vaut l'honneur de votre visite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autorité
Admin
avatar

Titre : Cheffe

Messages : 191

MessageSujet: Re: Inspection particulière (Faustine/Irwind)   Lun 27 Mai - 10:49

Irwind répondit à son salut en inclinant légèrement la tête de la même façon, ne quittant pas le regard d’ambre de son interlocutrice. Un sourire de convenance se dessina sur ses lèvres par politesse lorsqu’il répondit que non, l’attente n’avait pas été trop longue. Il ne prit guère la peine de se présenter, elle savait qui il était, c’était donc bien inutile, mais accepta de se rassoir en sa compagnie et prit une seconde tasse de thé, il n’était pas mauvais et c’était toujours plus agréable de parler de sujet sérieux avec une tasse de thé entre les mains.

« Vous n’êtes pas sans savoir que la saison de l’inspection annuelle des institutions de la ville est venue, elle survient bien plus tôt que l’année dernière mais nous en avons décidé ainsi cette année. Je suis donc ici pour inspecter l’institution de la ville qui est placée sous votre direction. »

Il passa bien entendu sous silence qu’il n’était pas venu de son plein gré. Détail insignifiant qu’elle n’avait pas besoin de connaître. En outre, l’une de ses appréhensions avait été écartée et il était dans de meilleures dispositions à présent qu’il avait rencontré la directrice, bien différente de ce qu’il avait imaginé. Evidemment, ce n’était pas pour autant que cette inspection devenait une partie de plaisir car il allait lui falloir mettre le nez partout, un ennui profond le prenait rien qu’en y pensant. Irwind reprit une gorgée de thé et posa la tasse dans sa soucoupe puis posa le tout sur la table.

« Bien, dîtes-moi tout. Comment diriez-vous que l’année s’est déroulée ? Avez-vous rencontré des difficultés particulières cette année ? Y a-t-il des choses que je devrais savoir en priorité ? »

Un premier avis avant d’aller fouiller par lui-même pour se rendre compte de ses propres yeux du fonctionnement de l’institution. D’autant qu’il y avait des choses que le jeune homme ne pouvait deviner. Les registres parleraient bien sûr mais pas immédiatement et Irwind pouvait peut-être régler certains problèmes dès maintenant.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faustine Ol'Shullan

avatar

Titre : Mère des orphelins

Messages : 40

MessageSujet: Re: Inspection particulière (Faustine/Irwind)   Lun 17 Juin - 10:11

Un sourire étira les lèvres de la jeune femme en réponse à celui de son interlocuteur. Il ne se présenta pas, et elle fut soulagée qu'il ne se prolonge pas non plus en politesses inutiles et souvent barbantes. Aller au vif du sujet, voilà ce qui lui plaisait. S'asseyant en même temps que lui, elle se saisit de sa tasse de thé, l'entourant de ses mains et soufflant légèrement dessus pour le refroidir. La raison de sa visite la fit sourire et Faustine lui répondit :

-Oui je me souviens bien de celle de l'an passé. Du coup je ne vous attendais pas si tôt pour cela, mais il n'y a aucun problème, je me ferai un plaisir de vous faire visiter l'orphelinat.


Effectivement. Ce genre de visite surprise visait à surprendre les institutions qui avaient des choses à cacher... Mais la jeune femme connaissait bien les rouages de la noblesse et s'attendait à ce genre de choses. Elle veillait donc à ce que ses affaires soient "propres" et en règles. Et pour ce qu'il y avait à cacher... Elle ne se faisait aucun soucis, il n'y avait pas de trace de rien, nulle part. Faustine pouvait donc continuer l'esprit tranquille, elle but une gorgée de thé. Elle sourit à nouveau à l'homme assis face à elle et prit le temps de réfléchir aux questions posées avant de répondre :

-Oui je dirai que l'année a été bonne dans l'ensemble. Le nombre d'enfants arrivés a légèrement augmenté par rapport à l'an dernier, mais le nombre de famille en demande d'adoption augmente lui aussi. Nous ne sommes donc pas en manque de place. Toutefois, nous veillons au mieux au suivi des enfants, ne souhaitant pas les envoyer chez de mauvaises familles qui pourraient les maltraiter. Pas de difficultés particulières, si ce n'est avec certaines familles à qui nous refusions l'adoption.

Elle fronça les sourcils, le visage légèrement assombri d'un coup :

-Et un événement particulier que je me dois de vous signaler. Nous avions recueilli un enfant noble dont les parents semblaient avoir été assassinés mais il a été enlevé il y a quelques temps. J'ai aussitôt été voir le capitaine Logren et heureusement nous l'avons retrouvé rapidement... chez la famille -noble- à qui j'avais refusé l'adoption quelques jours auparavant. Enfin vous avez du en entendre parler. Heureusement tout s'est bien terminé et Calil, quoiqu'un peu traumatisé, a retrouvé une famille et se porte beaucoup mieux aujourd'hui.

La jeune femme évoqua encore quelques fugues, mais rien de signifiant. Elle ne s'inquiétait pas pour les Libérés de toutes façons, puisque les enfants arrivaient à l'orphelinat, mais ne partaient pas pour le refuge... en tant qu'enfants en tous cas. Une nouvelle gorgée de thé, un nouveau sourire et elle conclut :

-Voilà, je crois que j'ai fait le tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autorité
Admin
avatar

Titre : Cheffe

Messages : 191

MessageSujet: Re: Inspection particulière (Faustine/Irwind)   Mer 3 Juil - 11:33

Le jeune homme écouta d'une oreille quelque peu distraite le résumé pour le moins banal de l'année qui venait de s'écouler sans problème notable. En revanche, l'histoire de l'enfant enlevé attira tout de suite son attention. En effet, il se souvenait à présent avoir lu un rapport sur l'affaire, il n'y avait pas prêté une grande attention, se sentant peu concerné par cette histoire, mais il était vrai que ce n'était pas un acte anodin, il le réalisait. Les enfants de l'Orphelinat étaient propriété de l'Autorité jusqu'à ce qu'ils en soient affranchis à leur majorité ou bien adoptés, on ne pouvait en disposer à sa guise.

"Je suis heureux de vous entendre dire que tout cela s'est bien terminé, pour tout le monde. Cette famille a reçut la punition qu'elle méritait également. Je ne pense pas m'avancer en vous disant que l'Autorité au complet vous remercie pour votre rapidité et votre aide dans cette affaire."

En effet, c'eut été fâcheux pour eux qu'un enfant placé sous leur tutelle soit enlevé sans que rien ne soit fait pour le retrouver et punir les coupables. La réactivité de la directrice était appréciable et avait permis d'empêcher de fâcheuses retombées. Les autres fugues n'étaient que de l'habituel, il y avait toujours des enfants appelés par la rue ou les souvenirs et qui n'aimaient pas être retenus à l'orphelinat. Irwind n'était pas inquiet.

"J'imagine qu'il est désormais temps que nous nous plongions dans les registres"
conclu le jeune homme. "Si quelque chose d'autre vous vient à l'esprit, rien ne vous empêche d'y revenir plus tard, je suis là pour ça et ne suis probablement pas près de repartir."

L'enchantement ne se lisait clairement pas dans sa voix, mais il conservait une expression neutre. Il fallait ce qu'il fallait, l'inspection annuelle avait beau ne pas être une partie de plaisir, elle était nécessaire au bon fonctionnement de la cité. Irwind termina son thé puis se leva.

"Je vous laisse me guider, je ne connais pas les lieux. Si vous avez des dispositions à prendre, c'est également le moment de le faire car il me semble que nous en aurons pour plusieurs heures."

Il allait falloir faire le tour de la paperasse et cela allait effectivement prendre un long long long moment. Irwind aurait donné beaucoup pour être à cet instant au palais de l'Autorité, en train de lire un traité de l'histoire de la ville, plutôt qu'à l'Orphelinat où il allait devoir consulter les archives d'une année entière de l'institution. Ceci dit, la compagnie ne serait pas désagréable.

________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inspection particulière (Faustine/Irwind)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inspection particulière (Faustine/Irwind)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Talsinia :: Talsinia - La Ville :: Quartier Nord-
Sauter vers: