Talsinia

Forum de role playing médiéval fantastique policier
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une visite bien venue (Nanti/Bastian)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Sam 25 Mai - 17:12

16e jour du premier mois de printemps, an 1139

Le moins qu’on puisse dire, c’est que pour Bastian, ça n’allait pas fort ! Le dernier meurtre du Silence l’avait chamboulé. Sanglant, comme à son habitude, et sadique également, l’homme prenait un malin plaisir à tuer, le Garde n’en doutait pas, et cela lui donnait des frissons rien que d’y penser. D’autant que dans la situation actuelle dans laquelle il se trouvait, cela ne le tranquillisait pas. Tout ce qui avait rapport avec le Silence le dérangeait, et il commençait même à en faire des mauvais rêves. Il craignait de plus en plus pour la sécurité d’Emi et, par extension, pour sa famille. Et si le Silence décidait de finir ce qu’il avait commencé ? Selon l’hypothèse de maitre Ol’Stanford, il y avait peu de chance mais… il suffisait de si peu pour que la dernière des Vrongfurt soit une victime de plus de l’assassin. L’inspection de l’Autorité, qui avait eut lieu quelques jours auparavant, avait encore ajouté aux problèmes du Commandant car bien sûr le seigneur Lua Lompork avait souhaité se pencher de près sur ce dossier sensible, relevant, volontairement ou non, l’incompétence de la Garde tenue encore et toujours en échec depuis des années… en bref, Bastian était immergé dans une situation difficile et particulièrement stressante pour lui.

Il en était à un point où, regardant le dossier ouvert devant lui, il n’en lisait pourtant pas une ligne, ses pensées volant ailleurs. Il n’avait pas le cœur à l’ouvrage en cet instant et aurait bien prié un dieu, n’importe lequel, pour qu’une distraction vienne lui donner une excuse légitime afin de ne pas avoir à s’occuper de cette histoire de vol de bijoux chez une femme qui en avait tellement qu’il se demandait encore comment elle avait réussi à savoir qu’il lui manquait précisément ceux là. La médisance n’était pas son habitude mais cette femme l’avait particulièrement agacé (restons polis), il fallait l’avouer.

Profitant de sa solitude pour se moquer des apparences, Bastian inspira un grand coup et poussa un soupir retentissant qui le soulagea au moins pendant… cinq secondes, puis la pression revint à la respiration suivante. Si seulement elle pouvait aller voir en enfer si il y était, ça lui aurait fait de sacrées vacances, mais non elle réclamait justice pour une paire de boucles d’oreille disparues, et la loi lui donnait raison, aussi Bastian devait-il obéir.

“Faites que quelqu’un arrive avec des nouvelles plus intéressantes.”

Le Commandant leva les yeux vers sa porte, rivant un regard de cocker sur le battant en bois, attendit un instant en se disant qu’elle ne s’ouvrirait pas pour lui faire plaisir, poussa un nouveau soupir et se pencha sur le dossier ultra passionnant que représentait cet odieux vol de bijoux. Résigné à y travailler mais attendant avec grande impatience l’heure de partir, même si elle était encore bien loin.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanti

avatar

Titre : Beau-de-nuit (comme de jour)

Messages : 111

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Sam 25 Mai - 19:40

Nanti se leva de son lit douillet, constatant avec une moue boudeuse qu'il était seul. L'homme avec qui il vivait était parti tôt pour travailler et le réprouvé se prélassa un moment sur son oreiller, s'enivrant de son odeur. Leur vie fonctionnait parfaitement à tous les deux, malgré des accros que pouvait avoir Nanti avec certains types, et il ne s'en plaignait pas. Bien sûr, il n'était pas forcément très... Heureux de voir qu'il vivait aux crochets de quelqu'un, mais pour le moment il n'avait pas le choix. Oh oui, ils avaient parlé plusieurs fois, de le faire régularisé auprès de la ville, pour qu'il soit un citoyen, avec un joli travail, et un petit revenu, lui permettant de profiter des joies de la vie, sans pour autant vendre son corps au premier venu, mais le débat était stérile. Nanti avait peur. Peur de quoi ? D'avoir enfin une vie ? Une situation aisée lui donnant l'occasion de se complaire dans un endroit dont il n'aurait pas pu rêver mieux ? Mais voilà qu'il évitait d'y penser, mettant cela dans un coin de sa tête, se disant qu'il y réfléchirait demain. Ca aussi, mauvaise manie.

Ses petites jambes frêles accueillirent le poids de son corps nu, lorsqu'il les posa à terre, et se dirigèrent machinalement vers la salle d'eau, de manière à se préparer convenablement. Il avait pris la décision de sortir aujourd'hui et pas pour aller n'importe où ! Il voulait se rendre dans une ruche, un vrai nid d'abeilles, pour atteindre la Reine, et avoir un vrai entretien. Quelque chose de correct, de formel et Lestheim l'avait beaucoup encouragé. Nanti avait un peu peur d'aller voir Bastian dans ses quartiers, là où il travaillait d'habitude, et d'affronter le regard de bien des gardes, qui devaient surement le connaitre, ou le reconnaitre.
Une fois la frimousse propre, il ne prit rien à manger, et s'habille directement, sachant qu'il était déjà tard. Un simple pantalon en lin, une chemise à manche longue noire, et des chaussures adéquates suffiraient amplement. Le Printemps était là, radieux, joyeux, ensoleillant ses matinées... Alors il sortit, quand le soleil avait dépassé le zénith, pour se rendre à la Maison des Gardes.

Depuis qu'il était choyé, il avait un joli teint de pêche, une jolie peau, des yeux plus resplendissants que jamais, des cheveux brillant malgré leur noirceur... Ce n'était plus la petite chose sale et souillée de la ruelle en face de la place du marché. Malgré tout, il n'arrivait pas à grossir. Enfin à prendre du poids pour avoir une meilleure apparence. Lui, il s'en fichait, mais il savait que Lestheim faisait en sorte qu'il soit en forme, et là, il était un peu trop mince à son goût.
D'un pas décidé, le beau réprouvé descendit plusieurs rues, se trouvant devant l'édifice. Juste les gardes à l'entrée le rendaient nerveux. Il n'aimait pas le fait de croiser ces gens-là... Soi-disant représentant de la loi... Enfin depuis quelque temps il n'avait plus à faire à eux, car dans le quartier où il était, ils se tenaient plutôt tranquilles. Mais quand il traversa le hall pour demander le chemin du bureau du commandant, il sentit les hommes le regarder avec un peu trop d'insistance. Quoi ? Il n'avait pas choisi les bons habits ? Il était encore trop ancré dans les esprits, comme la prostituée du marché ?

Tournant le visage vers une espèce d'intendant, assis derrière une table, devant lui, il s'avança un peu vers lui et dit, mal à l'aise : « Bonjour, le bureau du Commandant Bastian... » Oui, il l'avait appelé par son prénom, car il ne se souvenait que très peu des noms. Dans son ancien métier, même les prénoms étaient facultatifs, alors les noms... Inconnus au bataillon ! Le type lui indiqua des directions et le laissa se perdre dans les couloirs et les escaliers, pour se retrouver devant la porte. Oui, c'était bien là, il y avait un nom, mais... Impossible a déchiffrer. Lestheim lui avait bien appris quelques bases, mais c'était le b a ba et il avait encore beaucoup à apprendre. Surtout à son âge ou la motricité du cerveau n'était pas la même qu'à quatre ou six ans. Tapant quelques petits coups, il n'était même pas sûr que la personne à l'intérieur entende, il tourna le poignet et entra dans la pièce. « Bonjour Bastian, tu vas bien ? » Alors, Nanti vivait avec un richouss certes, mais ce n’était pas pour ça qu'il avait acquis des bonnes manières. Et sa franchise était brute. Sans gêne, il s'assit sur un des fauteuils en face du commandant et enchaina : « J'espère que je ne te dérange pas dans un travail palpitent ? » Bha il serait temps de t'en soucier mon grand ! Appuyant sa tête sur son bras, sur l'accoudoir, il soupira en disant : « J'ai des soucis, pour changer... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Dim 26 Mai - 11:40

Un petit bruit à la porte. Non ? SI ! On avait entendu sa prière. Déjà une frimousse se glissait dans l’interstice dégagé par la porte et un instant plus tard, le jeune homme prenait place dans un siège en face de lui, le saluant avec sa fraicheur habituelle, le tutoyant sans se préoccuper des convenances. Ça c’était le dernier truc de l’ancien prostitué, le tutoiement, le commandant avait bien essayé de le rappeler à l’ordre mais ses paroles avaient l’air de passer à côté de Nanti sans le toucher. En le voyant s’installer aussi tranquillement à son aise dans son bureau, Bastian haussa un sourcil surprit. Le pire, songeait le garde en son fort intérieur, était qu’il commençait à se faire à cette attitude désinvolte.

“ Je croyais t’avoir déjà fait la remarque que la plupart des gens me vouvoient quand ils me saluent.”

Il poussa un soupir faussement découragé et referma son effectivement fort passionnant dossier qu’il quittait à grand regret pour s’occuper d’un problème bien plus urgent, et absolument inattendu.

“Tu m’en diras tant. Tu as vu ton comportement ? Qui as-tu offensé ?”

La légèreté de l’ancien prostitué était communicative. A son contact, Bastian devait bien s’avouer qu’il oubliait un peu facilement les convenances, surtout quand ils n’étaient que tous les deux sans personnes pour le voir. Le Commandant se laissa même aller à un petit sourire moqueur en regardant le jeune homme de la tête aux pieds. Il avait eut beau quitter son ancien “travail” celui-ci lui collait toujours à la peau, aucun doute.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanti

avatar

Titre : Beau-de-nuit (comme de jour)

Messages : 111

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Dim 26 Mai - 13:21

Nanti secoua la main en étendant ses jambes sur le sol, grimaçant à moitié sous la remarque de l'homme. Oui c'était vrai que Bastian voulait que Nanti respecte une certaine courtoisie avec lui, et il aimait la convenance... Contrairement au jeune homme. Alors avec un air faussement ennuyé il lança :

« Oui, Commandant... »

Cependant il sursauta quand il entendit la suite. Lui ? Désinvolte ? Absolument pas. Tordant ses doigts, il prit une expression de visage contrit et dit :

« Héé ! J'ai rien fais ! C'est ces bonnes femmes, elles m'aiment pas j'y peux rien ! Elles sont venues se plaindre ? Soit disant que j'habite chez Lestheim, et c'est dégradant pour ce bel avocat plein de talent et de ressources, nianiania... J'te jure ! »

L'ex prostitué était un spectacle vivant à lui seul. Il parlait avec les mains, son visage exprimait mille et uns sentiments, sans se cacher, avec une étonnante franchise. Se redressant il s'appuya sur le bureau, comme pour donner une ambiance de confidence à cette conversation :

« Non, non, moi je viens te... Vous voir à toi car je sais que vous avez des conseils à me donner. Malheureusement Lestheim est avocat et pas garde du corps alors je peux pas lui demander de m'accompagner où que j'aille, donc il faut que j'assure ma propre sécurité tout seul ! Et je veux pas de tes gardes. Toute façon les connaissant, ils vont surement dire qu'ils ont autre chose à faire que de surveiller mon... mes fesses. »

Nanti devait faire attention d'avoir un langage assez... Courant et adéquat, pour ne pas tomber dans le vulgaire ou l'offensant devant le Commandant.

« Tu vois la dernière fois, vous aurez dû être là t'aurai vu le bordel, je suis partit vers les entrepots, je devais faire un truc là bas, et bon bha forcément y avait des ouvriers qui travaillaient là bas, et quand je suis arrivé au point de rendez vous, un type est venu me voir. Comme je suis gentils je lui ai rien dit, et je l'ai pas frappé, et il a commencé à me dire qu'il me connaissait. Je vais finir par croire que TOUT LE MONDE me connait ici bon sang ! Bref, donc il commence à me parler, et puis un collègue à lui se ramène, puis un autre. Trois, tu vois trois ! Et moi, tout seul. Et pas Lestheim non plus. »

Nanti ne levait pas le ton, mais son discours était très dynamique, comme si on y était ! La scène devait être bien comique, ce type était une vraie pièce de théâtre !

« J'avais rien pour me défendre, et ils ont commencé à chopper mes vêtements. Ils ont déchiré le gilet de Lestheim et... »

Il baissa la voix :

« Je lui ai pas dit encore... Donc dit rien hein. »

Et reprit de sa voix naturelle :

« Bon au final je suis partit mais bon j'ai pris la fuite ! Et j'en ai marre de fuir, moi aussi je veux les cogner et les faire me respecter ! On me prend toujours pour une pute. Je vois même pas pourquoi ! »

Ah oui... personne ne voyait pourquoi... Tout ce qu'il faisait, ce qu'il disait... Il reflétait son passé dans toutes ses réactions, tous ses gestes, jusqu'au timbre de sa voix, et même s'il voulait s'en détacher, il ne le pourrait pas facilement. Au final il croisa les jambes et s'appuya à nouveau sur l'accoudoir :

« Et comme j'ose pas en parler à Lestheim car sinon il les étranglerait tous, je viens vers toi pour vous demander comment je peux me débrouiller tout seul. Et me dit pas que je suis comme ces assistés là, qui peuvent pas s'en sortir tout seul. J'ai dix-huit ans, je suis un homme, alors il est temps que je me prenne en main ! »

Oh oui... Un homme... A dix huit ans ! Ah. Ah. Ah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Dim 26 Mai - 16:58

Regarder et écouter le jeune homme parler c’était tout un spectacle. Bastian se retenait de rire à grand mal, pour ne pas le vexer alors qu’il lui racontait une mésaventure qui l’avait visiblement touché (plus que ce que pouvait lui dire Bastian à propos des convenances). Les gens le prenaient encore pour un prostitué, on le connaissait et reconnaissait, quelle surprise tiens ! Après des années à se vendre et à aguicher on se demande effectivement pourquoi, sans parler du spectacle qu’il était en train de donner. Non vraiment, le jeune homme était trop drôle, Bastian comprenait pourquoi Lestheim lui avait trouvé tant de charme… attends Lestheim… avocat… c'est-à-dire maitre Ol’Stanford ?! Oh miséricorde ! Si Bastian s’était attendu à ça ! Il en était bouche bée le Commandant, médusé, jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il avait de grande chance de gober une mouche s’il ne refermait pas sa bouche.

L’avocat lui avait bien caché ce détail, bon c’est sûr ils n’avaient pas abordé ce sujet, et Bastian ne voyait pas trop pour quelle raison Lestheim lui aurait parlé de ça. Emi elle en revanche devait le savoir depuis longtemps, d’ailleurs il se souvenait qu’elle lui avait effectivement dit que Nanti avait un compagnon dans sa vie mais… l’Avocat ! Waow ! Sacrée bonne pioche pour Nanti ! Bastian essayait d’imaginer l’avocat aux manières tatillonnes avec l’ancien prostitué, cela donnait un duo plutôt détonnant. Le Commandant se secoua intérieurement avant d’en venir à des images qu’il préférait ne pas se mettre en tète, pour sa santé mentale.

“Attends, quand tu parle de Lestheim, tu veux dire Ol’Stanford ? L’avocat Ol’Stanford ?”

Non pas qu’il ait vraiment un doute sur l’identité de l’amant de Nanti puisqu’il n’y avait pas des centaines d’avocats à Talsinia et probablement qu’un seul qui s’appela Lestheim. Mais là il avait quand même besoin qu’on lui donne confirmation. Pour le coup, Bastian avait totalement oublié le but original de la visite de Nanti, trop occupé par ce détail plutôt énorme.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanti

avatar

Titre : Beau-de-nuit (comme de jour)

Messages : 111

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Dim 26 Mai - 17:11

Nanti expliquait alors sa situation délicate, quand il préféra se taire pour demander conseil à Bastian et ainsi, laisser parler le commandant. Il comptait sur ses compétence et sa droiture, quand il le vit figé et la bouche entre ouverte. Euh... Bastian ? Nanti se redressa et regarda la porte en premier lieu, pensant qu'une légende vivante venait d'entrée dans le bureau mais... Non rien. Alors l'homme articula des mots :

« Euh... Bha Lestheim quoi. »


Qu'est ce qu'il en savait de son nom sérieusement ?

« Il est... Très grand, blond, avec des yeux bleus, il porte toujours des gants, et il a une harpie de mère. Tu sais qu'elle a failli me gifler une fois ? Rah les bonnes femmes... Et puis il travaille tout le temps au tribunal. Et il a des sous, plus que moi ! Et je suis sur plus que toi ! Enfin Lestheim quoi ! Vous êtes sur que ça va ? T'as l'air sonné... »


D'après la tronche en biais du Commandant, Nanti se douta un instant que Bastian le connaissait mais sous sa cape d'avocat, et non comme un civil. En même temps, si il voulait savoir il n'avait qu'à poser des questions à Nanti car ce dernier se sentait un peu déçu de voir que l'homme préférait s'occuper du sujet de Lestheim, de savoir si Lestheim était bien Lestheim, que de la sécurité de l'ancien prostitué. Mais il ne lutta pas, fit juste une moue boudeuse, car il avait l'habitude qu'on fasse passer les autres devant lui. Après tout, ce n'était qu'un réprouvé de pacotille aux yeux de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Lun 27 Mai - 19:28

Oui Lestheim quoi. Oui mais Lestheim ! Bon d’accord, l’Avocat était aussi un homme, il était temps que Bastian se remette, rien d’étonnant à ce que le maitre Ol’Stanford ait également une vie en dehors du travail, même s’il venait souvent casser les pieds de Bastian pour cette raison. Mais tout de même, l’idée que l’homme à la phobie des microbes ait été chercher son amant dans les plus basses sphères de la société avait quelque chose d’ironique et drôle. En revanche, Bastian préférait ne pas savoir comment les deux s’étaient rencontrés, il n’y a pas trente-six solutions me direz-vous mais lui n’avait pas envie d’y penser.

Toutefois, quelque soit la surprise que cette nouvelle provoquait chez Bastian, Nanti n’était pas venu pour cela et le commandant finit par s’en souvenir. Il se secoua intérieurement pour ramener ses pensées sur le droit chemin.

“Oui oui ça va, je ne m’attendais simplement pas du tout à ça.”

C’était peu dire. Mais cela ne lui déplaisait pas, et finalement il était content pour les deux hommes, tout deux des hommes biens, même si bien différents. Ils méritaient eux aussi leur bout de bonheur. Enfin bref, et si ils revenaient à leurs moutons ? Nanti était venu pour autre chose. Bastian se composa une expression plus normale et tâcha de se remémorer ce que le jeune homme avait dit d’autre. Ah oui, justement qu’il était un homme et donc qu’il devrait pouvoir se défendre seul.

“Tu sais, tu n’as pas besoin de cogner pour te faire respecter, mais je ne suis pas contre t’apprendre quelques techniques de défense pour t’éviter des ennuis. Enfin, quand je dis je, je parle plutôt de la Garde. Tu l’as dis, tu es un adulte, mais tu n’as pas fais ton Service Civique, ça fait parti de l’apprentissage, je suis sûr que ça t’aiderait. Et puis, c’est payer.”

Il savait bien que l’ancien prostitué cherchait un emploi sans succès jusqu’ici, alors il jouait là-dessus aussi, espérant réussir à le faire pencher de son côté cette fois, même s’il ne se faisait pas trop l’illusion. Il y avait de grandes chances que le jeune homme refuse d’enfiler l’uniforme de la Garde et surtout de passer autant de temps à la Maison des Gardes entouré de beaucoup trop de représentant de l’autorité à son goût.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanti

avatar

Titre : Beau-de-nuit (comme de jour)

Messages : 111

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Lun 27 Mai - 20:41

Nanti haussa un sourcil et le regarda. Ouais, c'était trop facile. Comme d'habitude.

« Ne t'inquiète pas, tout le monde a la même réaction que vous. A commencer par ses voisins. »


Et oui, comment un si bel étalon pouvait sortir avec un pauvre marginal tel que lui ? La romance impossible n'est ce pas ? Les hommes, les femmes, l'entourage de Lestheim... Il n'y avait eu que Emi qui avait sauté au plafond et qui avait pris Nanti dans ses bras en lui souhaitant bien du bonheur et que vraiment il le méritait. Mais bon, c'était Emi. Et Emi lui manquait. Elle et sa fraîcheur de vivre, vraiment, il aimait beaucoup la tornade qu'elle était. Même si maintenant il était avec quelqu'un qui l'aimait pour lui, c'était... Plus calme. Différent. Oh bien sur, il n'aurait troqué sa vie actuelle pour rien au monde mais voilà, il ne fréquentait plus ses amis. Lalwendë, Emipléjiane, il n'avait plus eu l'occasion de les voir toutes les deux. Soupirant, il regarda d'un oeil un peu triste Bastian, quand celui ci lui évoqua le service civique. Nanti fronça les sourcils et soutint son regard pendant quelques secondes :

« Humpf, bon bha laisse tomber alors. Quand quelqu'un me frappe, faut bien que je réplique, mais si pour ça je dois resté enfermé ici, avec ces... types, véreux en plus, je pense que je préfèrerai continuer de me faire arracher mes vêtements. »


Ouais... Bon un homme qui ne réfléchissait pas vraiment à apprendre à faire certaines concessions. Il serait forcément mieux et bénéfique pour lui, de passer quelques temps ici, à parfaire ses techniques, que de rester un pauvre type dans la rue. Alors laissant tomber sa tête en arrière et pendre ses bras de chaque côté du fauteuil il rajoute, dans un soupir d'agonie :

« Lui aussi il veut que je devienne un vrai habitant... Et aussi que je fasse ce service tout pourri... J'sais pas trop si je dois être flatté ou pas d'ailleurs, de savoir que des gens veulent que je sois reconnu... Je suis certain que même parmi ceux qui feront le service avec moi, j'aurai des ennuis. »

Pire encore, ce qui l'embêtait c'était le Chateau. Il voulait pouvoir avoir la double nationalité de manière à ne pas se faire jeter d'un endroit, en accédant à un autre et vice versa. En même temps ça faisait longtemps qu'il n'y était pas retourné, depuis son départ, et il n'avait rien à faire là-bas. Depuis le début son but c'était d'en sortir.
Maintenant, plusieurs réflexions s'effectuaient dans sa tête, et pour le coup il ne trouvait pas en Bastian l'allié qu'il désirait.

« Ca sert à rien toute façon tout ça. Ca m'énerve ! »

Le visage contrit, il regarda le sol, jouant avec son pieds sur le joint d'un carrelage. Lui il s'en fichait d'être sur les registres ou pas, tout ce qu'il voulait c'était avoir la paix des gens qui le "connaissaient" et dont lui n'en n'avait jamais entendu parlé. Il en avait marre que Lestheim doive toujours être là pour mettre un bon coup de poing au premier rigolo venu. Nanti était fragile, mais il ne voulait pas résider dans une cage dorée. Seulement il ne voulait pas non plus s'engager dans la milice pour un certain nombre de mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Mar 28 Mai - 19:37

La réaction de Nanti quand Bastian lui avoua ne s’être pas attendu à ça l’interpella et lui fit un peu mal pour l’ancien prostitué. Ce ne devait pas être facile de se faire accepter

“J’ai seulement dis que ça me surprenait, pas que ça me déplaisait.”

Et pour appuyer ses dires, Bastian adressa un sourire d’encouragement à Nanti, lui donnant implicitement son approbation. Le garde avait de l’affection pour le jeune homme et un respect profond pour l’avocat, loin de lui l’idée de réprouver une telle alliance, même si elle était pour le moins atypique.

La suite arracha cependant un petit sourire désabusé au Commandant. Sans surprise il entendit le Réprouvé refuser en bloc l’idée du Service Civique. Nanti avait beau dire qu’il était un homme, la loi affirmant la même chose, il était encore jeune et avait beaucoup de chose à apprendre, quoi qu’il en pense. Le Service Civique pourrait lui apporter tellement de choses, pensait Bastian avec regret en voyant Nanti dépité, avachi dans son siège.

“Aux yeux de la ville tu n’es personne, tu n’existe pas, tu crois qu’un personne t’aimant sincèrement puisse accepter ça ? Si tu étais à la place de ton prince, tu ne voudrais pas te sortir de là ? Je pense que Lestheim veut pouvoir dire haut et fort qu’il t’aime, voilà pourquoi il aimerait que tu fasses ton Service Civique…”

Bastian laissa un moment flotter le silence entre eux, observant le jeune homme et sa réaction, espérant réussir à toucher quelque chose à l’intérieur du jeune homme, cœur, raison ou les deux. Nanti n’avait pas seulement besoin d’apprendre à se défendre contre les hommes, il avait besoin d’apprendre à se défendre de la vie. Il croyait savoir le faire mais il n’en avait pas tout vu encore, certes il avait approché de plus près que certains les mauvaises choses qu’elle pouvait apporter, mais il ne voyait le monde qu’à travers ces verres là, des verres faussés.
Puis quand il pensa avoir laissé assez de temps à Nanti pour cogiter, il reprit, pour alléger un peu la discussion.

“Mais si tu ne tiens vraiment pas à faire de Service Civique, tu peux faire autre chose à la place. La loi prévoit qu’il serait trop difficile pour certaines personnes de suivre un enseignement militaire. D’autres tâches sont attribuées à ces personnes là en remplacement. Bien sûr il te faudra quand même des cours particuliers d’autodéfense mais au moins tu n’auras pas à te frotter de trop près à la Garde.”

Au fond, Bastian voyait assez mal Nanti porter l’uniforme et se conformer aux règles strictes de la Maison des Gardes, et puis, il n’était pas impossible que des anciens amis de Konti viennent lui chercher des noises, tout comme ils tentaient de rendre la vie du Commandant un peu plus difficile, à la différence que l’ancien prostitué était une proie plus facile… oui finalement, un poste de gratte-parchemin lui irait mieux. C’était plus sûr.

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanti

avatar

Titre : Beau-de-nuit (comme de jour)

Messages : 111

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Jeu 30 Mai - 11:54

Nanti accusa le coup. Oui il avait été égoïste. S'il s'était mis ne serait-ce qu'une seule seconde à la place de Lestheim, il aurait compris que ce dernier ne voulait pas en faire citoyen pour mieux le rabaisser plus tard, mais bien pour qu'il se fasse accepté de tous et ainsi, sortir du trou dans lequel il s'est terré pendant des années. Alors après les paroles du garde, il réfléchit. Son petit cerveau se mit à pédaler très vite et plusieurs solution s'offraient à lui. Toutes se soldaient par le service civique, quoi que l'on en dise et ça le désolait. Il ne voulait pas être confronté à ces types dont il avait une si basse estime. Cependant, ce que Bastian lui dit fut interprêté comme une sorce de provocation.
Le jeune homme bondit sur ses pieds et scanda :

« Trop difficile pour certaines personnes ? Quoi ? »


Pointant un doigt sur son propre torse il continua :

« Je suis pas une sale chochote qui a besoin d'être accompagnée partout ! Tu sais quoi ? Je vais le faire ton service civique pourri. Je vais tout faire de ce qu'on me demande, et pendant la durée qu'on me demande tu vas voir, je baisserai pas les bras ! »


Nanti voulu prouver à Bastian qu'il était quelqu'un de normal, même s'il n'existait pas. Qu'il pouvait lui aussi avoir sa chance comme tout le monde et sans forcément le considérer comme un inapte. Alors il fonça tête baissée, réfutant sa proposition pour émettre celle de l'engagement. Le problème était qu'il ne voyait pas que ce n'était pas au Commandant qu'il avait à prouver quoi que ce soit, ni même à Lestheim, mais à lui. Il fallait qu'il remonte dans sa propre estime, même si pour ça il devait tenir une arme, apprendre à se battre, et dormir trois heures par nuit. Il avait un sens assez drastique de la caserne militaire et bien sur, il se doutait que pendant ce service, personne ne rentrait chez soi. Il n'était pas complètement niais juste que, ce dont il pensait étant plus jeune, en se disant qu'il avait de la chance d'y en réchappé, lui tombait sur le coin de la figure et plus tôt que prévu.

Croisant les bras il soutint le regard du Commandant en annonçant :

« C'est où qu'on signe ? Plus tôt se sera commencé, plus tôt se sera terminé non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bastian Logren
Modérateur - MJ
avatar

Titre : Commandant (trop) intègre

Messages : 360
Localisation : La Maison des Gardes

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Mer 12 Juin - 9:43

Bastian fut surprit par le changement soudain de comportement du jeune homme. A l’évidence il avait touché un point sensible, ça n’avait pourtant pas été son intention. Pour changer, la diplomatie du commandant avait fait des siennes. Il tendit le bras pour calmer Nanti mais celui-ci s’en ficha bien, et Bastian ne put retenir un sourire ravi en voyant dans son regard la nouvelle détermination du garçon. Alors le Garde adopta une nouvelle attitude à son tour. Croisant les bras lui aussi, il leva les yeux pour les planter dans ceux de son interlocuteur avec un brin de fierté.

“Tu es bien sûr de toi ? Tu es prêt à enfiler l’uniforme dès que l’on te le demandera ? Tu apprendras tout ce qu’on te demanderas d’apprendre ? Tu suivras les ordres sans broncher ? Et surtout, tu te crois capable de tenir six mois dans la Maison des Gardes, entourés d’autres Gardes ? ”

Le Commandant se leva, lentement, pour ajouter à l’effet dramatique. Il s’appuya à son bureau et toisa Nanti de toute sa hauteur, le regardant de la tête aux pieds. Son regard s’était fait dur, il mettait Nanti à l’épreuve, il voulait savoir si vraiment l’ancien prostitué pouvait tenir le coup, si vraiment il aurait les tripes pour affronter ce qui représentait une épreuve pour lui.

“Une fois que les démarches seront faites, il n’y aura pas de retour en arrière possible. Tu devras assumer les conséquences. Tu t’en sens capable ?”

________________________________________________
La bienveillance est sur le chemin du devoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanti

avatar

Titre : Beau-de-nuit (comme de jour)

Messages : 111

MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   Dim 28 Juil - 8:49

Nanti avait de nouvelles résolutions. Il pouvait le faire, il pouvait y arriver. Endurer tout cela pour être quelqu'un de bien, un homme et citoyen reconnu. Ce n'était pas si difficile. Fronçant les sourcils, il failli un moment quand Bastian parla. Il n'avait pas l'habitude qu'on le mette comme ça à l'épreuve avec le couteau sous la gorge. Essayant de ne pas se décontenancer, il soutint le regard de Bastian, avec conviction, prouvant une certaine vigueur. Encore fallait-il la garder pendant les six mois de service.
Nanti savait qu'il ne serait pas protégé là-bas, et qu'il subirait surement pas mal de moquerie mais pour lui, ce serait une aubaine qu'on l'ignore.

-Je veux bien prendre le risque. Je ne rechignerai pas devant la tâche, aussi dure soit-elle ! Arrêtez de me prendre pour un incapable.

Le jeune homme détourna les yeux, croisant les bras la mine contrite. C'était la seule solution possible et il était prêt à l'accepter, pourquoi personne ne sautait sur l'occasion ?

-Et puis comme ça... Peut être que Lestheim aura un peu plus confiance en moi...

Nanti remonterait dans l'estime de tout le monde de toute façon alors ce n'en n'était que bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite bien venue (Nanti/Bastian)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite bien venue (Nanti/Bastian)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Talsinia :: Talsinia - La Ville :: Quartier Nord :: Maison des Gardes-
Sauter vers: