Talsinia

Forum de role playing médiéval fantastique policier
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une cité agitée par le Silence

Aller en bas 
AuteurMessage
Autorité
Admin
avatar

Titre : Cheffe

Messages : 191

MessageSujet: Une cité agitée par le Silence   Lun 22 Oct - 13:51

Scénario qui contient des scènes violentes, notamment dans certaines interventions du Silence.

Cela fait maintenant plus de huit ans que sévit dans Talsinia un assassin mystérieux et surtout sanguinaire sur lequel la Garde ne parvient pas à mettre la main. Le Silence, c'est là son nom, ne laisse derrière lui aucun indice qui permette de le démasquer, personne n'a jamais vu son visage, personne ne l'a vu sans y laisser la vie. Les rares témoins qui l'ont vu de loin parlent d'un homme de petite stature, menu, et surtout agile.

La Garde commence à s'inquiéter plus que sérieusement. Jusque là, le Silence s'en était tenu à un rythme meurtrier faible mais ces dernières années il semble avoir prit goût au sang et tue de plus en plus. Il est grand temps de mettre fin à ses agissements. Mais comment faire ? Il ne laisse jamais d'indice derrière lui, rien qui puisse aider à l'identifier et l'attraper. Et la cité commence à avoir peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Autorité
Admin
avatar

Titre : Cheffe

Messages : 191

MessageSujet: Re: Une cité agitée par le Silence   Mer 2 Jan - 21:29

Automne 1138

Au début de l’automne, on retrouve encore une victime d’un meurtre qui porte la marque du Silence. L’assassin s’en est cette fois prit à Spurius Ol’Fallon, maître d’arme influent dans la société noble de Talsinia. Contrairement à certains de ses actes malfaisants, celui-ci a été exécuté relativement proprement, cependant, cette fois il semble que sa vigilance n’ait pas été parfaite. Le bruit a attiré une servante qui a eut le temps de voir l’ombre mystérieuse disparaitre par la fenêtre. L’homme semble prendre de l’assurance au détriment de sa sécurité et la Garde songe qu’il finira par se faire avoir par sa propre fierté.
Dans le même temps, le vieillissant Commandant Natael Olivei prend sa retraite. Les dossiers sur lesquels il travaillait sont donc confiés à certains de ses collègues. C’est le Commandant Bastian Logren qui hérite du plus gros de ses travaux et du dossier le plus sensible : celui relatif aux méfaits du Silence. Le Commandant convoque alors Lalwendë Hordeen, Réprouvée et voleuse mais surtout informatrice pour le compte de son prédécesseur, afin de faire connaissance. L’entrevue porte des fruits étranges car les deux se trouvent dérangés et troublés par l’autre, mais la conclusion est tout de même que le duo travaillera de concert pour aider la justice.

Inconsciente de ce qui se trame, Talsinia continu sa vie. Les récoltes de lutfa terminées, la fête des Moissons se déroule dans le calme, aucun incident majeur ne vient troubler les festivités et la population peut se préparer pour l’hiver qui arrive.

De leur côté, les Libérés ne restent pas inactifs. Le réseau fonctionne comme à son habitude mais il semble que la société doive bientôt encore faire parler d’elle. Les membres se rencontrent et parlent de changement, de quelque chose qui va bouger. Mais quoi et où ?

Mais alors qu’on ne s’y attendait pas, si tôt après son précédent meurtre, le Silence se manifeste de nouveau. Un double meurtre aux circonstances floues est commit dans l’un des entrepôts de la ville. Lunuviel Lopkins, une jeune femme paysanne, ainsi qu’Auguste Malino, Caporal de la Garde, en furent les victimes, mais les signatures apposées près des corps laissent penser à deux meurtriers différents. La fonction de l’une des victimes et l’incertitude entourant les circonstances conduisent la Garde à étouffer l’affaire pour que nul n’en sache rien.

Peu de temps plus tard, la Garde découvre que certains de ses éléments enfreignent les règles et ne font pas leur travail. Les rapports conjoints du Commandant Logren et du Lieutenant Bredant, qui ont constaté ces manquements grâce à l’intervention de Lalwendë, mettent à jour ces pratiques et dénoncent certains des Gardes. L’institution subit alors une enquête interne qui mène à la défection de plusieurs éléments.
Le Sergent Konti, victime de cette purge à cause de son comportement déplacé et irrespectueux envers ses collègues mais surtout la population talsinienne, décide alors de s’en prendre à celui qu’il considère comme responsable de la perte de son emploi : le prostitué Nanti. Mais tandis qu’il l’agresse, une ombre intervient. Le Silence commet alors son troisième méfait connu en une saison sous les yeux de Nanti, qui est miraculeusement épargné par l’assassin, mais sur qui pèse à présent la menace d’une mort douloureuse et sanglante s’il ne garde pas le silence sur ce qu’il a vu et entendu ce soir là. Traumatisé, le prostitué compte bien s’y tenir mais les souvenirs du Silence le hante, et surtout son odeur qu’il est certain d’avoir déjà connu avant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une cité agitée par le Silence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» La cité de Thelxépia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Talsinia :: Les Registres :: Avant d'entrer :: Scénario-
Sauter vers: